Sempé : vente aux enchères exceptionnelle samedi d'une cinquantaine d'œuvres d'un "génie" du dessin d'humour

Une cinquantaine de dessins de Sempé sont mis aux enchères samedi 19 juin par Artcurial.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min.
"L'autobus", Jean-Jacques Sempé, 2000 (ARTCURIAL)

Le 19 juin, 54 dessins et aquarelles du dessinateur Sempé sont mis en vente aux enchères par la maison de vente Artcurial. Cette vente, baptisée et exclusivement dédiée à l'univers de Sempé, est une première sur le marché de l'art. Les œuvres, une merveilleuse sélection du travail du dessinateur des années 60 à aujourd'hui, sont à découvrir chez Artcurial jusqu’au vendredi 18 juin. Visite avec Éric Leroy, expert et organisateur de la vente. 

"C'est la première fois que Sempé vend", explique Éric Leroy, expert et organisateur de la vente pour Artcurial. "Ce sont un peu les chefs-d'œuvre qu'il avait mis de côté, qu'il avait gardés précieusement. C'est un peu sa sélection personnelle. Après 70 ans de carrière, je pense que c'est un événement. C'est une vente exceptionnelle, une exposition muséale. Je fais ce travail pour Artcurial depuis plus de quinze ans, et c'est ma plus belle exposition" confie Éric Leroy.

Eric Leroy, expert Artcurial, dans l'exposition de la vente "Jean-Jacques Sempé, dessinateur d’humour", juin 2021 (Laurence Houot / FRANCEINFO CULTURE)

Les œuvres mises en vente sont toutes issues de la collection personnelle de Sempé. "C'était le bon moment pour lui. Souvent les artistes rechignent à vendre parce qu'ils ne réalisent pas que les gens s'intéressent ou veulent acheter leurs dessins, leur production, parce qu'au fond ce sont des œuvres qui ont d'abord vocation à être publiées, et à faire rire les lecteurs. Vendre, se séparer des originaux, c'est une autre démarche", souligne Éric Leroy.

"Sempé est très honoré de faire cette vente, et en même temps il est très amusé par l'idée que ces œuvres, avec lesquelles il a vécu vont être achetées par des collectionneurs."

Eric Leroy

Expert Artcurial

Les 54 œuvres de Sempé sont mises au aux enchères entre 10 000 et 50 000 euros. "Des choses ont été vendues en galerie, donc on a des repères pour fixer les enchères", explique Éric Leroy. L'ensemble présente une belle palette de la carrière de de Sempé, avec des dessins humoristiques, des couvertures d’album ou de magazine, et notamment ses couvertures pour la prestigieuse revue culturelle américaine The New Yorker. Présentées au public pendant trois jours chez Artcurial, les œuvres, dont les formats sont conséquents, permettent d'observer de près les détails, la finesse du trait de ce dessinateur unique.

"Different Scales", Jean-Jacques Sempé (ARTCURIAL)

"Indémodable"

Fin observateur de son temps, Sempé croque avec humour la vie quotidienne, aussi à l'aise pour capturer les ambiances sportives que musicales, en passant par l'observation de la nature ou la ville. Il maîtrise aussi bien le dessin des enfants, que celui des personnes âgées, sait comme personne exprimer l'euphorie des artistes. Comme un bon photographe, Sempé capte l'instant parfait, celui qui ouvre au regard du spectateur le temps d'avant, et le temps d'après, nous racontant de si longues histoires avec si peu. Comme ce dessin montrant un homme, la cravate relâchée, la veste sous le bras, se promenant sourire aux lèvres, relâché. "Cette image plaît énormément, j'ai déjà eu beaucoup de demandes", confie Éric Leroy.

"Fresh intoxication",  Jean-Jacques Sempé (ARTCURIAL)

À travers cette sélection d'œuvres, on peut observer le génie de Sempé pour mettre en situation ses congénères et exprimer à travers un trait sensible et incroyablement expressif les sentiments qui les animent : la joie, l'étonnement, parfois la bêtise… "Ce sont des témoignages de scènes de vie. Il y a beaucoup de poésie, beaucoup de finesse, de justesse et de drôlerie. Chaque fois, il tape dans le mille. Il dépeint finalement notre quotidien, nos univers. On l'imagine facilement regarder autour de lui dans la rue ce qui se passe et puis rentrer chez lui et dessiner ce qu'il a vu. Il aborde beaucoup de sujets de société, le sport, la religion, la musique... Son rêve, c'était d'être pianiste ! J'aime beaucoup ces dessins où il y a des attitudes, des atmosphères. C'est quelqu'un qui fait passer beaucoup d'émotions, aussi, confie Éric Leroy. Et en même temps, c'est indémodable !"

"4th July", Jean-Jacques Sempé, illustration pour la couverture du New Yorker, 6 juillet 1987 (ARTCURIAL)

Grand maître du dessin, Sempé maîtrise la construction, et a développé un extraordinaire talent pour jouer avec l'espace et les échelles, pour dessiner la profusion d'un jardin, la profondeur d'une forêt, les vertiges d'une grande ville, l'homme toujours malicieusement remis à sa place dans l'image. "C'est fait à l'économie, c'est juste, il n'y a pas besoin de plus. Parfois il n'y même pas de légende. C'est universel, il n'y a pas de barrière de langage. On regarde, on rigole. Il y a une justesse fantastique. Avec ses dessins, il a marqué plusieurs générations, et il est universel. Ses dessins peuvent être compris de Paris à New York, en passant par le Brésil !"

"Sempé est un grand dessinateur"

"On peut remarquer une chose en observant ces originaux, c'est qu'il n'y a quasiment pas de retouches. Au niveau technique de dessin, c'est extraordinaire. Non seulement il n'y pas de retouche, mais on voit bien que c'est lâché comme ça d'un trait, d'un premier jet, c'est impeccable", s'enthousiasme Éric Leroy. 

"Le pianiste", Jean-Jacques Sempé, 1979 (ARTCURIAL)

"Sempé est un grand dessinateur. Il mérite d'avoir un musée, il mérite d'être dans les grandes collections. Il a construit une œuvre, sur soixante-dix années, un vrai univers. Et puis il est unique. Il n'y a personne comme lui. Il n'y en a pas deux comme lui. Il n'y a pas d'équivalent. C'est ça aussi qui est incroyable. Il a construit une carrière exceptionnelle, une œuvre fabuleuse. C'est un grand génie, un grand artiste français qui aura marqué de son empreinte l'histoire de l'art", estime l'expert.

On retrouve aussi à travers ces dessins toutes les techniques mises en œuvre par Sempé, de l'encre de Chine à l'aquarelle, ou encore la gouaches ou les crayons de couleurs. "Sempé est aussi un grand coloriste, un aquarelliste fantastique !", remarque Éric Leroy.  

"On peut mettre un Sempé dans un salon, on ne s'en lasse jamais. Ce sont des œuvres qui tiennent le mur, comme on dit !"

Eric Leroy

Expert Artcurial

"Une œuvre amenée à être protégée"

Né en 1932, Jean-Jacques Sempé a commencé à dessiner très jeune, et a publié ses premiers dessins dans Sud-Ouest dès les années 1950. En arrivant à Paris en 1951, il fait la connaissance de René Goscinny au journal Moustique, qui publie les premières ébauches, en bande dessinées, du Petit Nicolas. Sempé collabore à de nombreuses revues ou magazines, Le Rire, Noir et Blanc, Ici Paris, Samedi soir, France Dimanche mais également avec Paris Match, Le Figaro, Pilote, Punch, Esquire.

Jean-Jacques Sempé (DR)

De 1965 à 1975, il publie un dessin chaque semaine dans L’Express. En 1978, il publie sa première couverture pour le New Yorker. C'est le début d'une longue collaboration avec la revue américaine, qui a publié une centaine de ses dessins depuis 40 ans. Sempé a également publié de nombreux albums rassemblant ses dessins aux éditions Denoël.

"Le jardin du Luxempbourg", Sempé, 2000 (ARTCURIAL)

Un espace consacré accueillant les œuvres de Sempé est à l'étude. Fondation, musée, le projet n'est pas encore défini. "Je ne connais pas les détails, mais c'est évident qu'on ne peut pas imaginer tous les dessins de Sempé sur le marché un jour. C'est une œuvre qui est amenée à être protégée bien évidemment. D'où la dimension exceptionnelle de cette vente aux enchères.", conclut Éric Leroy.

Exposition "Jean-Jacques Sempé, dessinateur d’humour", jusqu’au 18 juin, 
Vente aux enchères le samedi 19 juin à 14h30
Artcurial, 7 Rond-Point des Champs Elysées, Paris 16e

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.