Mary Higgins Clark, "la reine du suspense", est morte

Son éditeur aux États-Unis l'a annoncé samedi matin. Mary Higgins Clark avait 92 ans.

Mary Higgins Clark sur le tournage de \"Deux petites filles en bleu\", près de Lyon, le 30 octobre 2013.
Mary Higgins Clark sur le tournage de "Deux petites filles en bleu", près de Lyon, le 30 octobre 2013. (STEPHANE GUIOCHON / MAXPPP)

Mary Higgins Clark est morte chez elle vendredi 31 janvier en Floride à l'âge de 92 ans, a annoncé samedi 1er février son éditeur américain. "C'est avec une profonde tristesse que nous disons au revoir à la 'Reine du suspense' Mary Higgins Clark", écrit l'éditeur. "Elle est décédée paisiblement ce 31 janvier, à l'âge de 92 ans entourée des membres de sa famille et d'amis".   

 

"Mary Higgins Clark a écrit trente-huit romans à suspense, quatre recueils de nouvelles, un roman historique, et également deux livres pour enfants", rappelle encore l'éditeur dans un communiqué. Ses romans se sont arrachés à plus de 100 millions d'exemplaires rien qu'aux États-Unis. 

L'écrivaine était également très populaire en France, où elle a reçu le Grand Prix de littérature policière en 1980 et le Prix Littéraire au Festival du Film de Deauville 1998. En 2000, elle a été nommée Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres par le ministre français de la Culture. En novembre 2019, elle confiait à Augustin Trapenard dans Boomerang sur France Inter, sa recette pour ficeler un bon suspense :  "Une bonne histoire doit captiver le lecteur. C'est très important. Il y a des livres dont on lit dix pages et qu'on referme. C'est ce qu'il faut éviter quand on raconte une histoire. J'ai toujours aimé trouver l'accroche, le hameçon qui pousse le lecteur à continuer de lire, ne fut-ce qu'un autre paragraphe".

Mary Higgins Clark confiait sa recette du suspense à Augustin Trapenard dans "Boomerang", le 12 novembre 2019 sur France Inter. Extrait.
--'--
--'--

Mary Higgins Clark avait vu le jour dans le Bronx, à New York, en 1927. Issue d'une famille modeste, elle fut un temps secrétaire, puis hôtesse de l’air et pour arrondir les fins des mois, elle a écrit aussi un peu pour la radio américaine. Sa première nouvelle est publiée en 1956. Il lui faudra  attendre quinze ans pour que Simon & Schuster lui achète son premier roman, Where are the children, à l’époque pour 3 500 dollars. Ce roman noir qui raconte l’assassinat par une mère de ses deux enfants, intitulé La maiison du guet (en français) a depuis été réimprimé plus de 75 fois.

Quasiment un best-seller par an

Les best sellers vont alors s'enchaîner au rythme de quasiment un par an. La nuit du renard, La clinique du docteur H , Douce nuit… Nombre d'entre eux ont été adaptés au cinéma comme Un cri dans la nuit, écrit en 1982, dont l'interprète principale sera une Meryl Streep méconnaissable, teinte en brune.

La fille de Mary Higgins Clark, Carole Higgins Clark suivra la même voie et ensemble, elles écriront un livre à quatre mains au début des années 2000.

D’où venait son goût pour le suspense et les meurtres ? Dans La nuit du renard, celle qui à l’âge de 32 ans se retrouve veuve avec cinq enfants  écrit : "Ne jamais juger les gens. Vous ne savez pas quel chagrin les déchire au fond d’eux-mêmes."