Cet article date de plus de huit ans.

Le prix Interallié à Nelly Alard pour "Moment d'un couple"

Nelly Alard a été sacrée mardi par le prix Interallié pour "Moment d'un couple" (Gallimard), un roman captivant qui dissèque la mécanique des sentiments au sein d'un triangle amoureux au pays des bobos.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nelly Alard a reçu le prix Interralier 2013 pour "Moment de couple" (Gallimard)
 (GINIES/SIPA)
Nelly Alard, a été sacrée mardi par le prix Interallié pour "Moment d'un couple" (Gallimard), un roman captivant qui dissèque la mécanique des sentiments au sein d'un triangle amoureux au pays des bobos, a-t-on appris de source proche du jury.

Son roman raconte l'histoire de Juliette, ingénieur, et Olivier, journaliste, deux enfants et une vie de couple moderne. Lorsque Olivier avoue à sa femme qu'il a une liaison, l'univers de Juliette vacille. Comment survivre à la trahison? C'est à cette question que ce roman, "écrit au scalpel, sans concession mais non sans humour", entend répondre. Ce roman explore  les risques de la vie à deux, les glissements du désir, les contradictions d'un certain féminisme et la difficulté d'être un homme aujourd'hui.

La lauréate, qui signe son deuxième roman, est également comédienne et scénariste. Son premier roman, "Le crieur de nuit" (collection Blanche, 2010, Folio n° 5300) a reçu le prix Roger Nimier 2010, ainsi que le Prix National Lions de Littérature 2011 et le Prix de soutien à la création littéraire de la Fondation Simone et Cino Del Duca.

Trois romancières figuraient parmi les quatre finalistes de l'Interallié, qui clôt la saison des grands prix littéraires d'automne, marquée cette année par le couronnement de plusieurs autres femmes : Léonora Miano (prix Femina), Marie Darrieussecq (Médicis) et Monica Sabolo (Prix de Flore).


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Romans

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.