Cet article date de plus de huit ans.

Décès d'André Bay, éditeur mythique de talents étrangers

Éditeur mythique, traducteur de Lewis Carroll et écrivain, André Bay est mort le 14 janvier à l'âge de 96 ans, a-t-on appris vendredi auprès de Stock, la maison d'édition dont il fut directeur littéraire pendant près de quarante ans.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
André Bay
 (Capture d'écran de "Vieillir Homme" / RealProductions)
Né le 19 septembre 1916, André Bay, entré en 1942 chez Stock, a imposé en France de grands auteurs étrangers comme Carson McCullers, Joyce Carol Oates, Anaïs Nin, Jorge Amado, Karen Blixen, Sigrid Undset ou encore Isaac Bashevis Singer.
Chez Stock, il a contribué au développement de la célèbre collection "Cosmopolite", reconnaissable à sa couverture rose, l'une des plus prestigieuses collections de littérature étrangère. Il signait lui-même des préfaces pour les écrivains qu'il défendait.

Brillant angliciste, grand spécialiste d'"Alice au pays des merveilles", il a traduit Lewis Carroll, Robert Louis Stevenson, Mark Twain ou encore Katherine  Mansfield. Il avait été le premier à publier la traduction de "Tendre est la nuit" de Francis Scott Fitzgerald.

Il a découvert également de nombreux auteurs féminins : Pearl Buck, Sigrid Undset, Joyce Carol Oates, ou encore Virginia Woolf.

En 1948, il avait fondé, avec Raymond Queneau et Albert-Marie Schmidt, le  prix du Meilleur livre étranger. Il avait également créé le prix Jacques-Chardonne, dont il était le beau-fils.

Esprit curieux, André Bay était aussi peintre et dessinateur, ainsi que l'auteur de plusieurs ouvrages: des romans et des récits ("L'Ecole des  vacances", "La carte du tendre", "La fonte des neiges", "Amor", "Aimez-vous les  escargots ?", "Trois histoires très naturelles"...), et même un "Trésor des  comptines", devenu une référence de la littérature jeunesse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Romans

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.