Cinéma : Les illusions perdues de Xavier Giannoli, une Comédie humaine et cynique

Publié Mis à jour
Cinéma : Les illusions perdues de Xavier Giannoli, une Comédie humaine et cynique
France 3
Article rédigé par
L.Hakim, S.Gorny, S.Thiebaut, P.Crapoulet, P-M.De la Foata - France 3
France Télévisions

Les illusions perdues, de Xavier Giannoli, sortira mercredi 20 octobre au cinéma. Cette nouvelle adaptation du roman d'Honoré de Balzac raconte l'histoire d'un jeune provincial dans le Paris bourgeois et intellectuel du XIXe siècle.

Lucien est une jeune poète de province. Bercé d'illusions, il espère réussir à Paris et rêve de poésie. C'est toutefois du journalisme qu'il va vivre, dans une presse dépourvue de toute morale. "Aujourd'hui, [mon personnage d'Étienne Lousteau] serait polémiste sur Twitter", analyse Vincent Lacoste, comédien du film. "Il passe son temps à humilier des gens, à se faire payer pour écrire des saloperies pour tout le monde."

"Le roman est un miroir de notre époque" 

Le jeune Lucien de Rubempré se prend au jeu de la corruption, de l'absence d'éthique et de la vie facile. Le papillon ne sait pas encore qu'il va se brûler les ailes. C'est la magie des romans modernes de Balzac, les Illusions perdues, l'un des 90 opus de la Comédie humaine. Depuis son XIXe siècle, le maître du roman français annonçait déjà le cynisme de notre temps. "Le roman est un miroir qu'il tend à notre époque : l'obsession du profit, la place centrale de l'argent dans la vie, et ce qu'il y a à sauver humainement de ce monde-là", commente Xavier Giannoli, le réalisateur. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.