Quino, le créateur argentin de Mafalda, est mort à l'âge de 88 ans

Joaquin Salvador Lavado, dit Quino, avait créé cette petite héroïne anticonformiste en 1964 et livrait, à travers les yeux de cette fillette issue de la classe moyenne argentine, sa propre réflexion contestataire sur le monde. 

Joaquin Salvador Lavado, dit Quino, à côté de son personnage, Mafalda, à Buenos Aires (Argentine), le 29 septembre 2014.
Joaquin Salvador Lavado, dit Quino, à côté de son personnage, Mafalda, à Buenos Aires (Argentine), le 29 septembre 2014. (PATRICIO MURPHY / BRAZIL PHOTO PRESS / AFP)

Il était le papa de Mafalda, cette petite fille espiègle à la tignasse noire. Le dessinateur et scénariste argentin Joaquin Salvador Lavado, dit Quino, est mort mercredi 30 septembre à l'âge de 88 ans, a annoncé son éditeur, Daniel Divinsky. Il est décédé à Mendoza, la ville qui l'avait vu naître en 1932. 

"Quino est mort. Toutes les bonnes personnes du pays et du monde entier le pleureront", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Une fillette anticonformiste 

Quino avait créé cette petite héroïne anticonformiste en 1964 et livrait, à travers les yeux de cette fillette issue de la classe moyenne argentine, sa propre réflexion contestataire sur le monde. Mafalda n'aime pas la soupe et critique la gestion de la planète par les adultes, très concernée par les problèmes économiques et sociaux, les inégalités, l'injustice, la corruption, la guerre, l'environnement...

"Quand je l'ai créée, cela faisait onze ans que je publiais des dessins humoristiques et j'ai continué après avoir mis un terme à ses aventures en 1973", expliquait Quino en 2014. Il s'était exilé à Milan après le coup d'état militaire de 1976. "C'est mon pire souvenir, être loin de mon pays, de ma jeunesse", avouait-il alors. 

Si Mafalda est de loin le plus connu des personnages de Quino, l'Argentin a publié de nombreux autres recueils de dessins d'humour dans son pays comme à l'étranger.