Prix Interallié : Maria Pourchet et Tanguy Viel écartés, François-Henri Désérable parmi les quatre finalistes

Le prix Interallié sera décerné le 17 novembre, en toute fin de la saison des prix.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'écrivain François-Henri Désérable le 20 septembre 2017 à Nancy lors d'une rencontre avec les jurés du Goncourt des lycéens (FRANCK LALLEMAND / MAXPPP)

Quatre romans dont celui de François-Henri Désérable sont dans la deuxième sélection du prix Interallié, qui a éliminé les très remarqués Feu de Maria Pourchet ainsi que La fille qu'on appelle, le dernier roman de Tanguy Viel, a annoncé mercredi 27 octobre le jury.

François-Henri Désérable, avec Mon maître et mon vainqueur (Gallimard), signe un récit subtil, truffé de références lettrées, d'un amour qui se termine mal. Il est également en lice pour le Grand prix du roman de l'Académie française.

Le jury exclusivement masculin, auquel s'ajoute pour cette année la lauréate du prix Interallié 2020 Irène Frain, désignera son lauréat le 17 novembre, après les autres prix d'automne les plus prestigieux.

Deuxième sélection :

- François-Henri Désérable, Mon maître et mon vainqueur (Gallimard)

- Simonetta Greggio, Bellissima (Stock)

- Stéphane Hoffmann, On ne parle plus d'amour (Albin Michel)

- Mathieu Palain, Ne t'arrête pas de courir (L'Iconoclaste)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prix littéraires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.