Ouvrir une librairie, un pari fou ?

À Paris, deux entrepreneuses ont décidé de quitter leurs emplois respectifs pour monter une librairie sur les Grands Boulevards. Objectif : proposer un très large catalogue et attirer les plus jeunes.

"Le temps dédié à la lecture n'a jamais été aussi important. (...) Toutes les études prouvent qu'on n'a jamais autant lu", souligne Delphine Bouétard. À l'été 2017, elle quitte son poste chez Virgin Megastore, pendant que sa future associée, Anne-Laure Vidal, quitte Amazon France. Les deux femmes se lancent alors pour monter une librairie un peu particulière à Paris. "Nous sommes persuadées qu'offrir aux lecteurs 40 000 références, une offre large, face à des sites de vente en ligne, ça a du sens", explique-t-elle.

"Un endroit où on a envie de rester, où on a envie de flâner"

Convaincues que le livre a encore de beaux jours devant lui, les deux entrepreneuses veulent faire de la librairie un lieu de vie, "un endroit où on a envie de rester, où on a envie de flâner", dit Delphine Bouétard. L'objectif est aussi de ramener les millenials dans la librairie, avec des espaces de détente et un café notamment. En revanche, pour elle, le métier de libraire n'a pas changé de ce qu'il était il y a quinze ans, malgré les réseaux sociaux. Quatre mois après l'ouverture de la librairie, c'est pour le moment un succès.

Librairie \"Ici\"
Librairie "Ici" (CAPTURE ECRAN / FRANCEINFO)