Olga Tokarczuk, prix Nobel de littérature 2018, la 15e femme distinguée depuis 1901

L'auteure polonaise est la lauréate du prix Nobel au titre de l'année 2018. La désignation du palmarès avait été reportée d’un an, à la suite d’un scandale sexuel ayant touché l’Académie suédoise.

La Polonaise Olga Tokarczuk reçoit le prix Nobel de littérature 2018
La Polonaise Olga Tokarczuk reçoit le prix Nobel de littérature 2018 (BEATA ZAWRZEL / NURPHOTO)

Elle est la quinzième femme lauréate du prix Nobel de littérature. Olga Tokarczuk a reçu un des plus prestigieux prix littéraires du monde. Cette année, deux prix Nobel ont été annoncés, un pour 2018 (Olga Tokarczuk) et l'autre (l'auteur autrichien Peter Handke) pour l'édition 2019. L'an dernier, aucun lauréat n'avait pu être désigné car le quorum de membres siégeant prévu dans les statuts de l'institution n'avait pas été atteint. A l'origine du couac, des accusations de viol visant Jean-Claude Arnault, marié à une académicienne. Le Français a depuis été condamné à deux ans et demi de prison. 

Considérée comme la plus douée des romancières de sa génération en Pologne, Olga Tokarczuk est, à 57 ans, l'auteure d'une douzaine d'ouvrages, traduits dans plus de 25 langues et portés sur scène ou à l'écran. Tokarczuk affiche une oeuvre extrêmement variée, qui va d'un conte philosophique, Les Enfants verts (2016), à un roman policier écologiste, engagé et métaphysique Sur les ossements des morts (2010), en passant par un roman historique de 900 pages, Les livres de Jacob (2014). Elle est récompensée pour son "imagination narrative qui, avec une passion encyclopédique, symbolise le dépassement des frontières comme forme de vie", a déclaré le secrétaire perpétuel de l'Académie suédoise, Mats Malm.

La quinzième femme prix Nobel de littérature

Dans son univers poétique, le rationnel se mêle à l'irrationnel. Son monde est en mouvement perpétuel, sans point fixe, avec des personnages dont les biographies et les caractères s'entremêlent et, à la manière d'un puzzle géant, créent un splendide tableau d'ensemble. Le tout décrit dans un langage à la fois riche, précis et poétique, attentif aux détails.

Olga Tokarczuk est également une écrivaine engagée, de gauche, écologiste et végétarienne. Elle est une fervente opposante de l'actuel gouvernement conservateur nationaliste de Droit et Justice (PiS).

Jusqu'à aujourd'hui, seulement 15 des 116 lauréats du prix Nobel de littérature sont des femmes. L'avant-dernière a été primée en 2015, il s'agit de la Biélorusse Svetlana Alexievitch. La première à recevoir le prestigieux Nobel est la Suédoise Selma Lagerlöf, primée en 1909. En 1996, c'est une autre écrivaine polonaise qui était couronnée, la poétesse Wislawa Szymborska (décédée en 2012) : l'Académie suédoise avait alors salué en Szymborska la "représentante d'un regard poétique d'une pureté et d'une force inhabituelles".