Jean d'Ormesson : un hommage national à la hauteur de son talent

Jean d'Ormesson aura eu un hommage à la hauteur de son talent ce vendredi 8 décembre au matin. Dans la cour des Invalides, Guillaume Daret a suivi cette cérémonie.

FRANCE 2

Emmanuel Macron a refusé de parler des livres de Jean d'Ormesson, il a préféré parler de l'œuvre de l'académicien, "celle qui le lie désormais à la France", cite le journaliste présent dans la cour des Invalides. "Il a aussi évoqué, à propos de Jean d'Ormesson, un antidote à la grisaille des jours et un égoïsme passionné par les autres. Voici quelques-uns des mots forts prononcés par Emmanuel Macron devant près de 150 personnes".

Une relation particulière avec François Mitterrand

Des politiques de tous bords étaient présents. "Si Jean d'Ormesson était un écrivain engagé à droite, paradoxalement, sa relation la plus particulière, il l'a probablement eue avec le premier président socialiste de la Ve République : François Mitterrand", rappelle le journaliste. La dépouille de Jean d'Ormesson sera incinérée un peu plus tard dans l'intimité. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'académicien Jean d\'Ormesson, lors de l\'inauguration d\'une place en l\'honneur de l\'écrivain Maurice Druon, membre de l\'Academie francaise, et auteur de la chanson \"Le chant des Partisans\", le 17 janvier 2014 à Paris.
L'académicien Jean d'Ormesson, lors de l'inauguration d'une place en l'honneur de l'écrivain Maurice Druon, membre de l'Academie francaise, et auteur de la chanson "Le chant des Partisans", le 17 janvier 2014 à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD/AFP)