Jean d'Ormesson : hommage à un "génie national"

France 2 vous propose de revenir sur l'hommage qui a été rendu à Jean d'Ormesson ce vendredi 8 décembre aux Invalides.

FRANCE 2

Un écrivain de droite attiré par la gauche. Trois présidents, ensemble, rendent hommage à Jean d'Ormesson. Drapeau tricolore pour l'homme de plume à la Française. Éloge funèbre d'Emmanuel Macron à l'auteur qui, selon lui, était la clarté : "Cette grâce lumineuse, contagieuse a conquis ses lecteurs qui voyaient en lui un antidote à la grisaille des jours. Jean d'Ormesson fut ce long été auquel, pendant des décennies, nous nous sommes chauffés avec gourmandise et gratitude. Il semblait fait pour donner aux mélancoliques le gout de vivre, et aux pessimistes, celui de l'avenir", a déclaré le président de la République.

41 livres 

Sa femme et sa fille au premier rang, tous les académiciens en costume. Des personnalités politiques de tous bords : la droite, l'extrême droite, et la gauche. "Il apportait toujours beaucoup de joie à la nostalgie. Il regardait le passé, mais il le regardait comme un élément qui permettait d'ouvrir vers l'avenir", analyse François Hollande. Le président de la République a déposé le simple crayon que Jean d'Ormesson souhaitait sur son cercueil. L'écrivaint avait publié 41 livres, dont le dernier paraîtra bientôt. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'académicien Jean d\'Ormesson, lors de l\'inauguration d\'une place en l\'honneur de l\'écrivain Maurice Druon, membre de l\'Academie francaise, et auteur de la chanson \"Le chant des Partisans\", le 17 janvier 2014 à Paris.
L'académicien Jean d'Ormesson, lors de l'inauguration d'une place en l'honneur de l'écrivain Maurice Druon, membre de l'Academie francaise, et auteur de la chanson "Le chant des Partisans", le 17 janvier 2014 à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD/AFP)