Lecture : les élèves français à la traîne

Les élèves français de CM1 savent de moins en moins bien lire. Parmi les 50 pays passés à la loupe, tous progressent, sauf la France et les Pays-Bas. Le ministre de l'Éducation a annoncé une nouvelle réforme ce mardi 5 décembre, prévoyant une dictée quotidienne en primaire.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Les classements des élèves français se suivent et se ressemblent. L'étude internationale Pearls pointe les mauvaises performances en lecture des enfants en classe de CM1. La France est 34e sur 50 pays évalués, loin derrière la Russie, Singapour et Hong Kong, qui sont sur le podium. Pire, la France recule. Elle est la seule nation avec les Pays-Bas où le niveau en lecture baisse depuis 15 ans.

La dictée quotidienne de retour dans les salles de classe

Voici comment plus de 300 000 enfants ont été évalués partout dans le monde : ils ont dû lire 12 textes. Ensuite sont jugées leurs performances en lecture, compréhension et interprétation. Alors, comment expliquer ces mauvais résultats français ? L'étude pointe plusieurs causes, notamment des classes trop chargées et des professeurs pas assez formés, mais d'autres facteurs entrent en compte. "La situation à la maison, l'encouragement de la lecture précoce, apprendre aux enfants à aimer lire : tout cela a de l'importance", explique Justine Sass, chef du bureau éducation de l'UNESCO. Face à ces résultats en baisse, le ministre de l'Éducation nationale annonce le retour en grâce de la dictée. Outre cette mesure, le ministère de l'Éducation confirme le dédoublement de certaines classes de CE1 l'année prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un maître d\'école corrige les exercices d\'élèves de CP à l\'école Arthur-Rimbaux d\'Andrézieux-Bouthéon (Loire), le 29 novembre 2010. 
Un maître d'école corrige les exercices d'élèves de CP à l'école Arthur-Rimbaux d'Andrézieux-Bouthéon (Loire), le 29 novembre 2010.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)