Cet article date de plus de trois ans.

Le livre pour pré-ados "On a chopé la puberté", accusé de sexisme, visé par une pétition

L'ouvrage, à destination des pré-adolescents, fait l'objet de vives critiques sur les réseaux sociaux. Il a même été visé par une pétition en ligne, vendredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
La pétition contre le livre "On a chopé la puberté" (Editions Milan).  (CHANGE.ORG)

Près d'un mois après sa parution, le livre On a chopé la puberté est au cœur d'une vive polémique sur les réseaux sociaux. Le livre de la collection "Les Pipelettes" (Editions Milan), à destination des pré-ados, est accusé de relayer des idées sexistes et dégradantes à l'égard des femmes. Une pétition en ligne demande même le retrait de l'ouvrage, vendredi 2 mars. 

Plusieurs extraits d'On a chopé la puberté ont vite été remarqués, et dénoncés sur les réseaux sociaux. Dans ce livre, qui se veut donner "de vrais conseils avec beaucoup d'humour autour", on peut ainsi lire le passage suivant : "Grâce à tes seins en plein développement, tu as enfin attiré l’attention du bel Ethan dont tu es secrètement amoureuse depuis la maternelle."

Juste en dessous, le livre explique que "grâce à tes nouvelles formes plus arrondies, tu convaincs ta mère de renouveler totalement ta garde-robe et d’aller faire du shopping dans des boutiques de grande", et que "comme tu grandis", "tu as enfin le droit de porter du fard à paupières, du gloss, voire du mascara, au collège".

Un livre "moisi de stéréotypes"

Ces extraits n'ont pas manqué de faire réagir plusieurs internautes. Sur les réseaux sociaux, de nombreux messages ont vivement dénoncé le livre, vu comme véhiculant des stéréotypes sexistes et dégradants, et comme culpabilisant à l'égard des femmes. Certains ont également jugé que l'ouvrage faisait l'apologie de la culture du viol, en diffusant ces "conseils". 

Plusieurs internautes sont allés plus loin, en lançant une pétition sur le site change.org. "A l’âge ou les jeunes filles se construisent et à travers ce type d’ouvrage, la société leur fait comprendre qu’elles sont à disposition sexuelle, qu’on peut les juger sur leur physique et qu’elles doivent masquer leur corps", écrivent les personnes à l'origine de la pétition. "Nous voulons que ce livre soit retiré du marché et que les éditions Milan présentent des excuses", réclament-elles. 

Vendredi soir, la pétition avait déjà récolté plus de 48 000 signatures. Elle a également obtenu le soutien de la blogueuse Emma, qui avait expliqué dans l'une de ses bandes dessinées le concept de charge mentale

"Il faut le lire en entier pour en comprendre le message" répond l'éditeur

Face à ces multiples critiques, les Editions Milan ont pris la parole pour y répondre, jeudi. Dans un communiqué publié sur leur blog, la maison d'édition assure qu'On a chopé la puberté est "un ouvrage documentaire au ton volontairement décalé et humoristique, destiné à dédramatiser une période souvent difficile à vivre à l’adolescence". 

C’est un livre avec un message positif : 'tout va bien se passer." Il faut le lire en entier pour en comprendre le message.

Les Editions Milan

sur leur blog

"Le livre rejette tout ce qui empêche les filles de grandir sereinement, dans le respect de leur identité et de leur corps", poursuit la maison d'édition. "Cacher leurs questionnements, leurs angoisses – voir les juger en estimant que certaines de leurs préoccupations sont superficielles, futiles ou d’un autre temps – nous paraît être à l’opposé de l’accompagnement nécessaire", juge-t-elle. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.