Prix Renaudot : Amélie Nothomb et Mohamed Mbougar Sarr dans la première sélection

Non retenue dans la première sélection du Goncourt, Amélie Nothomb figure dans celle du Renaudot. Quant au Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, il figure déjà dans celles des prix Femina, Goncourt et Médicis.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Amélie Nothomb le 6 juin 2021 à Paris, au festival littéraire Mots pour Mots (SADAKA EDMOND / SIPA)

Le jury du prix Renaudot a retenu Amélie Nothomb pour son roman Premier sang dans sa première sélection et surtout le Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr pour La plus secrète mémoire des hommes, qui figure déjà dans celles des prix Femina, Goncourt et Médicis. Sur les seize auteurs retenus dans la catégorie des romans, trois autres sont présents sur les listes de prix concurrents. Anne Berest, qui fouille l'histoire de sa famille juive avec La carte postale, est aussi dans celles des Femina et Goncourt avec ce roman paru chez Grasset.

Christophe Donner a été retenu par le jury du Médicis pour La France goy, et Maria Pourchet sur celle du Goncourt, avec Feu, une fiction sur l'inceste. Pour Amélie Nothomb, Premier sang, le 30e roman de cette auteure très populaire, est peut-être l'occasion de rafler un prix, elle qui n'a pas été retenue par le Goncourt. Le Renaudot a ignoré en revanche Christine Angot, déjà retenue sur les listes des Fémina, Goncourt et Médicis. Le prix Renaudot a aussi présenté jeudi la liste des dix auteurs retenus pour son prix du meilleur essai.

Romans :
Sophie Avon, Une femme remarquable (Mercure de France)
Anne Berest, La Carte postale (Grasset)
Nicolas Chemla, Murnau des ténèbres (Le Cherche midi)
Catherine Cusset, La Définition du bonheur (Gallimard)
Pierre Darkanian, Le Rapport chinois (Anne Carrière)
Christophe Donner, La France goy (Grasset)
Etienne Kern, Les Envolés (Gallimard)
Louis-Henri De La Rochefoucauld, Châteaux de sable (Robert Laffont)
Agnès Desarthe, L'éternel fiancé (L'Olivier)
Justine Lévy, Son fils (Stock)
Gilles Martin-Chauffier, Le dernier tribun (Grasset)
Amélie Nothomb, Premier sang (Albin Michel)
Maria Pourchet, Feu (Fayard)
Mathieu Palain, Ne t'arrête pas de courir (L'Iconoclaste)
Abel Quentin, Le Voyant d'Etampes (L'Observatoire)
Mohamed Mbougar Sarr, La plus secrète mémoire des hommes (Philippe Rey)

Essais :
Gwenaëlle Aubry, Saint-Phalle (Stock)
Frédéric Gros, La Honte est un sentiment révolutionnaire (Albin Michel)
Gaspard Koenig, À cheval sur les traces de Montaigne (L'Observatoire)
Jean Lebrun, Ici Saint-Pierre-et-Miquelon, Noël 1941 (Bleu autour)
Etty Mansour, Convoyeur de la mort (Equateur)
Anthony Palou, Dans ma rue y avait trois boutiques (Presses de la Cité)
Olivier Rasimi, Bébé (Arléa)
Catherine Sauvat, Depuis que je vous ai lu je vous admire (Fayard)
Sandra Vanbremeersch, La Dame couchée (Seuil)
Jakuta Alikavazovic, Comme un ciel en nous (Stock)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La rentrée littéraire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.