A Besançon, le festival Livres dans la Boucle s'étale cette année sur trois week-ends

Le festival Livres dans la Boucle est maintenu à Besançon mais il s'adapte aux conditions sanitaires : il a lieu sur trois week-ends, jusqu'au 4 octobre.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'écrivaine Alice Zeniter préside cette année le festival Livres dans la Boucle à Besançon (ici à Perpignan le 12 avril 2019) (CLEMENTZ MICHEL / MAXPPP)

La 5e édition du festival littéraire Livres dans la Boucle, présidée par l'autrice Alice Zeniter, s'ouvre vendredi 18 septembre à Besançon avec une édition réinventée pour s'adapter aux conditions sanitaires, ont annoncé mercredi les organisateurs.

Organisé sur trois week-ends, jusqu'au 4 octobre, au lieu d'un seul, afin de limiter la concentration du public, ce deuxième festival de la rentrée littéraire après celui de Nancy accueillera 180 auteurs et une soixantaine de rencontres, lectures, créations littéraires et musicales.

Parmi les rendez-vous attendus, on compte la dictée originale sur le thème de l'orthographe proposée au public par la romancière Carole Martinez, qui sort un nouveau livre, Les roses fauves (Gallimard).

Trois week-ends avec les auteurs de la rentrée littéraire

Le premier week-end, les 18, 19 et 20 septembre, sera dédié à la rentrée littéraire avec Lola Lafon, Isabelle Carré, Annick Cojean, Gringe ou encore Muriel Barbery. La chanteuse Olivia Ruiz, accompagnée de ses musiciens, proposera une lecture musicale de La commode aux tiroirs de couleurs (JC Lattès), roman avec lequel elle signe son entrée en littérature.

Le deuxième week-end, les 26 et 27 septembre, accueillera les auteurs de BD et de livres jeunesse. Lors d'un concert dessiné inédit, Pierre-Henry Gomont proposera une illustration en direct et en musique de son album La fuite du cerveau (Dargaud).

Le dernier week-end, les 3 et 4 octobre, sera celui d'autres auteurs de la rentrée littéraire, Hippolyte Girardot, Alexandre Jardin, Serge Joncour, Véronique Olmi, ainsi que des auteurs locaux.

Pour Christine Bresson, directrice de la communication de l'agglomération du Grand Besançon, le festival est "très attendu par les auteurs et les libraires" alors que 500 ouvrages sont sortis au plan national pour cette "grosse rentrée littéraire". Il y a également "une appétence des spectateurs, le public est assez impatient et curieux de retrouver de l'animation", note-t-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.