L'économiste Daniel Cohen : pourquoi l’argent ne fait pas le bonheur

L’économiste Daniel Cohen publie un nouveau livre sur sa vision de la société dans le prolongement de « La prospérité du Vice » (2009) qui s’est vendu à prés de 100 000 exemplaires. Il s’intéresse cette fois–ci à l’ « homo economicus » qui ne parvient pas a se satisfaire de ce qu’il a. Comme plusieurs études l’ont déjà montré, le niveau des richesses ne fait pas le bonheur des peuples. Une situation que l’auteur explique la capacité de l’homme moderne à s’habituer à tout, et à vouloir toujours plus que son voisin.

Daniel Cohen, universitaire et professeur à l'Ecole normale
Daniel Cohen, universitaire et professeur à l'Ecole normale (Christophe Morin/ P3 )

Les explications de Daniel Cohen  sont  à écouter dans ce reportage de la rédaction de France 2 :

 

"Homo economicus, prophète (égaré) des temps nouveaux" de Daniel Cohen. Albin Michel, 230 p., 17,90 euros