Jean-Yves Ferri, le nouveau scénariste d'Astérix

Ce jeudi 22 octobre sort "Le Papyrus de César", 36e aventure des Gaulois inventés par René Goscinny et Albert Uderzo. Didier Conrad est au dessin et Jean-Yves Ferri au scénario. Portait de ce scénariste qui fourmille d’idées pour les 10 prochaines histoires d'Astérix et Obélix.

(Jean-Yves Ferri © MaxPPP)

Jean-Yves Ferri est né en 1959. Tiens, l’année même de la naissance d’Astérix et Obélix dans les pages du magazine Pilote  que venait de créer le grand (par le talent) et petit (par la taille) René Goscinny. Jean-Yves Ferri lui n’est pas loin de tutoyer le double-mètre. Il faut bien ça pour espérer arriver à la cheville de celui qui aujourd’hui encore est considéré comme le scénariste le plus inventif de l’histoire du 9e art.

Ferri est loin d’être un inconnu des lecteurs de BD. On lui doit les scénarios tendrement bucoliques du Retour à la terre , dessiné par l’auteur à succès Manu Larcenet. Ferri prend lui-même le crayon pour mettre en scène de Gaulle à la plage, délicieux hommage au Général. Enfin, dans les pages de Fluide Glacial , Ferri s’accrochait au pinceau au début des années 2000 pour livrer les planches des aventures agricoles d’Aimé Lacapelle, figure austère de la ruralité à béret du sud-ouest.

Le début de l'aventure

Son accent en témoigne, Jean-Yves Ferri est chez lui dans le sud-ouest. Erigée en Ariège, près de Foix, la maison familiale abrite toujours l’atelier de l’artiste. Lequel a décroché le pompon après avoir été approché par les ayant-droit d’Astérix, Anne Goscinny, la fille de son père, et Albert Uderzo, toujours vaillant à 88 ans, mais dont la main ne peut plus gambader sur le papier avec la même assurance. Et qui, en accord avec la maison Hachette qui préside désormais aux destinées du célébrissime gaulois, ont décidé il y a maintenant quatre ans que la série se devait de continuer avec de nouveaux auteurs. 

Le choix du succès ?

Choisis dans la shortlist de luxe, pardon l’élégante sélection des meilleurs bédéastes, les heureux élus, Didier Conrad au dessin et Jean-Yves Ferri au scénario ont d’un coup d’un seul changé de planète. Pensez ! En 2013, le premier album qu’ils ont cosigné, Astérix chez les pictes , traduit en 24 langues, s’est vendu à 5,4 millions d'exemplaires dans le monde.

La nouvelle aventure, qui sort ce jeudi, bénéficie d’un premier tirage de 4 millions d’albums. Et le scénariste désormais tombé dans la marmite à sesterces affirme fourmiller d’idées pour les 10 prochaines histoires de nos gloires nationales. Pour autant, Jean-Yves Ferri n’a pas quitté son petit village, qui résiste encore et toujours, du moins pour le moment, aux jeux du cirque médiatique, par Toutatis !