Jean Ricardou, chantre du Nouveau Roman, est décédé

L'auteur Jean Ricardou, écrivain et théoricien du Nouveau Roman, est décédé samedi à Cannes à l'âge de 84 ans, a-t-on appris lundi auprès de l'un de ses éditeurs. "Jean Ricardou est décédé à Cannes où il était en villégiature", a indiqué à l'AFP Marc Avelot, directeur associé de la maison d'édition Les impressions nouvelles.

Jean Ricardou sur la couverture de son ouvrage \"Les Lieux-dits\" (10 18)
Jean Ricardou sur la couverture de son ouvrage "Les Lieux-dits" (10 18) (Editis)
Jean Ricardou avait entre autres publié en 1965 "La prise de Constantinople" (Minuit), distingué par le Prix Fénéon.

En 1958, il avait rencontré Alain Robbe-Grillet, le chef de file du Nouveau  Roman, un mouvement littéraire qui voulait renouveler les codes du genre.
Il est par la suite devenu spécialiste de l'écrivain Claude Simon et a publié plusieurs ouvrages théoriques sur le sujet : "Problèmes du Nouveau Roman" (1967),  "Pour une théorie du Nouveau Roman" (1971), "Le Nouveau Roman" (1973) et  "Nouveaux problèmes du roman" (1978).

Jean Ricardou avait également collaboré de1962 à 1971 à la revue  littéraire "Tel Quel", fondée en 1960 par plusieurs jeunes auteurs réunis autour de Jean-Edern Hallier et Philippe Sollers.