"Il faut démocratiser la langue arabe"

Depuis le 11 septembre 2001, les attentats se sont multipliés dans le monde et en France. Hakim El Karoui, auteur du rapport sur l'islamisme pour le compte de l'Institut Montaigne, est l'invité du Soir 3 lundi 10 septembre.

Voir la vidéo
France 3

Le 11 septembre 2001, "c'est le jour où l'Occident a découvert une forme de l'islamisme qui est le jihadisme et a compris que ce jihadisme était pensé contre l'Occident", estime Hakim El Karoui, auteur du rapport sur l'islamisme remis au gouvernement, invité du Soir 3 lundi 10 septembre.

Dans son rapport pour l'Institut Montaigne, Hakim El Karoui fait des propositions pour organiser l'islam en France. "Il faut que les musulmans soient un interlocuteur et s'occupent de leurs affaires. Le CFCM [Conseil français du culte musulman] n'a pas été inventé pour lutter contre l'islamisme, mais pour représenter les puissances en place (Maroc, Turquie...)", explique-t-il.

Une taxe sur les produits halal ?

L'auteur du livre L'islam, une religion française envisage une taxe sur les produits halal pour financer les mosquées. "Son modèle est l'équivalent de la taxe de cacheroute prélevée par le consistoire du judaïsme français pour le réinvestir au service des juifs de France. L'essentiel de l'argent de l'islam de France vient de France, mais il n'est pas mis au service de l'intérêt général", assure-t-il.

Il souhaite le développement de l'enseignement de la langue arabe. "Apprendre la langue arabe pour de jeunes Français de culture musulmane est une façon de se libérer des salafistes qui ont accès aux textes", affirme Hakim El Karoui, qui conclut que "l'arabe est une grande langue de la civilisation actuelle. Il faut la démocratiser, ouvrir des postes d'arabe, de turc et de berbère".

Le JT
Les autres sujets du JT
Hakim El Karoui
Hakim El Karoui (France 3)