Houellebecq quitte son exil irlandais et rentre en France

Si certains comme Gérard Depardieu quittent l'Hexagone, d'autres regagnent la France. C'est le cas de Michel Houellebecq. L'écrivain, prix Goncourt 2010, a annoncé dimanche par courriel à l'AFP qu'il quittait l'Irlande, où il séjournait depuis de nombreuses années, pour rentrer vivre en France, à Paris.

L\'écrivain Michel Houellebecq.
L'écrivain Michel Houellebecq. (Joel Saget/AFP)
"Si j'ai choisi la France plutôt qu'un pays francophone (Belgique ou Suisse), c'est pour des raisons personnelles, pas dans une démarche militante", a expliqué l'auteur, au moment où des célébrités préfèrent au contraire l'exil fiscal.

"Disons que l'argent est important, mais que ce n'est pas ce qu'il y a de  plus important", ajoute-t-il.

"La raison majeure est que j'ai envie de parler, à nouveau, ma langue dans la vie quotidienne. J'ai atteint un niveau d'anglais suffisant, après plusieurs années de séjour en Irlande", écrit-il.

Michel Houellebecq avait obtenu le Goncourt en 2010 pour son roman "La carte et le territoire". Il s'était installé en Irlande, vers Shannon, sur la côte sud-ouest de l'Irlande.