Dans le rétro : 31 juillet 1944, la dernière page de Saint-Exupéry

Le 31 juillet 1944, l’avion d’Antoine de Saint-Exupéry s’écrasait en mer au large de Marseille, abattu par un tir allemand. Ainsi disparaissait l’auteur du Petit prince, chef d’œuvre devenu succès planétaire.

France 2

Il est un peu plus de 8 heures lorsqu’il décolle de la base de Borgo en Corse. Antoine de Saint-Exupéry part à bord d’un avion américain. Ce 31 juillet 1944, le commandant Exupéry effectue une série de photos de reconnaissance au-dessus de Grenoble. Il prépare le débarquement en Provence prévu 15 jours plus tard. Seulement, sur le retour, les heures s’écoulent et Saint-Exupéry ne revient pas. Il est porté disparu.

Trop vieux pour piloter un avion de guerre

"Oui, c’était une mission de trop, mais pas la mission de trop. Il y en avait déjà eu d’autres de trop avant. Saint-Exupéry n’aurait pas dû faire de vols de guerre, il a presque 15 ans de trop pour piloter un avion comme ça. Au combat, les américains ne confient pas ces avions à des pilotes de plus de 30 ans en général", analyse Luc Venrell, découvreur de l’avion de Saint-Exupéry. Saint-Exupéry avait en effet déjà 40 ans lors de ce vol.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 31 juillet 1944, l’avion d’Antoine de Saint-Exupéry s’écrasait en mer au large de Marseille, abattu par un tir allemand. Ainsi disparaissait l’auteur du Petit prince, chef d’œuvre devenu succès planétaire.
Le 31 juillet 1944, l’avion d’Antoine de Saint-Exupéry s’écrasait en mer au large de Marseille, abattu par un tir allemand. Ainsi disparaissait l’auteur du Petit prince, chef d’œuvre devenu succès planétaire. (France 2)