Dans le rétro : 31 juillet 1944, la dernière page de Saint-Exupéry

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Dans le rétro : 31 juillet 1944 : la dernière page de Saint-Exupéry
France 2
Article rédigé par
A.-C. Lambard - France 2
France Télévisions

Le 31 juillet 1944, l’avion d’Antoine de Saint-Exupéry s’écrasait en mer au large de Marseille, abattu par un tir allemand. Ainsi disparaissait l’auteur du Petit prince, chef d’œuvre devenu succès planétaire.

Il est un peu plus de 8 heures lorsqu’il décolle de la base de Borgo en Corse. Antoine de Saint-Exupéry part à bord d’un avion américain. Ce 31 juillet 1944, le commandant Exupéry effectue une série de photos de reconnaissance au-dessus de Grenoble. Il prépare le débarquement en Provence prévu 15 jours plus tard. Seulement, sur le retour, les heures s’écoulent et Saint-Exupéry ne revient pas. Il est porté disparu.

Trop vieux pour piloter un avion de guerre

"Oui, c’était une mission de trop, mais pas la mission de trop. Il y en avait déjà eu d’autres de trop avant. Saint-Exupéry n’aurait pas dû faire de vols de guerre, il a presque 15 ans de trop pour piloter un avion comme ça. Au combat, les américains ne confient pas ces avions à des pilotes de plus de 30 ans en général", analyse Luc Venrell, découvreur de l’avion de Saint-Exupéry. Saint-Exupéry avait en effet déjà 40 ans lors de ce vol.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.