Le net se penche sur le mystère de l'écureuil violet

Un couple d'Américains a capturé dimanche un écureuil au poil violet. Depuis la médiatisation de la trouvaille, les internautes s'interrogent.

Capture d\'écran de la chaîne météo américaine Accuweather.com. 
Capture d'écran de la chaîne météo américaine Accuweather.com.  (ON)

Il peut être roux et mignon dans la forêt, brun et en bande dans les parcs londoniens ou volant dans certaines régions du monde. Mais l'écureuil violet, il faut reconnaître que c'est étrange. Vendredi 1er février, un reportage de la chaîne météo américaine AccuWeather (lien en anglais) a mobilisé les internautes autour d'une question essentielle : comment c'est possible ? 

Tout a commencé dimanche. Un couple de Jersey Shore en Pennsylvanie, à l'Est des Etats-Unis, a capturé la bestiole : un écureuil tout ce qu'il y a de plus classique. Sinon qu'il a le poil violet. A l'origine, Percy et Connie Emert avaient mis des pièges pour protéger leurs oiseaux et nient tout intervention sur le pelage de l'animal. "Il est vraiment violet. Les gens croient qu'on l'a teint, mais je le jure, on l'a juste trouvé et il était violet", a affirmé le couple qui a par ailleurs relâché l'animal mardi.

Une chute dans de l'encre ? 

Sur le blog du site, une contributrice estime que "la couleur ressemble plutôt à du rose tyrien, un bromure naturel qu'on peut trouver chez les mollusques mais rarement chez les animaux terrestres". Elle avance donc l'hypothèse d'une "eau polluée". Pour une internaute de boingboing.net, il s'est "vautré dans un seau de myrtilles", moins toxiques. Le site a par ailleurs invité ses internautes à se pencher sur le problème, titrant : "C'est quoi cette histoire d'écureuil violet ?"

Mais selon la rédaction d'Accuweather, qui a interrogé des experts maison, la thèse la plus probable est la chute de la bête "dans de l'encre ou de la peinture violette". Cette piste avait été avancée en 2008, dans une première affaire d'écureil violet. A l'époque, un autre rongeur de cette couleur, nommé Pete, avait été trouvé en Angleterre, dans le Hampshire, avait rapporté le DailyMail.co.uk.  Et si la vérité était ailleurs ? L'écureuil violet, qui a désormais un compte Facebook et Twitter,  assure que "sa maman était rouge et son papa bleu". Tout simplement.