Cet article date de plus de deux ans.

"La langue française se nourrit de la langue des signes", affirme Emmanuelle Laborit

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
"La langue française se nourrit de la langue des signes", affirme Emmanuelle Laborit
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Et si l'on mettait tous à la langue des signes ? Son ambassadrice, Emmanuelle Laborit, est marraine de la semaine de la langue française et de la francophonie. Elle était l'invitée du journal de 23h vendredi 13 mars.

"Ce que je développe dans mon travail, c'est une langue des signes françaises qui permet aux gens d'apprendre des choses, de se cultiver et d'avoir accès à la culture. La langue des signes se nourrit de la langue française et la langue française se nourrit de la langue des signes. Elles sont toutes les deux complémentaires et échangent entre elles. Quand on m'a proposé d'être marraine de la semaine de la langue française et de la francophonie, c'était important", explique Emmanuelle Laborit.

"La langue des signes n'est pas une langue réservée aux sourds"

L'actrice et écrivaine déplore également le manque de place faite aux sourds et malentendants dans les médias. "Il y a des journalistes sourds, des professionnels qui exercent ce métier et qu'on ne voit pas à la télévision (...) La langue des signes n'est pas une langue réservée aux sourds", poursuit-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.