Cet article date de plus de cinq ans.

Grand maître des échecs géorgien, il trichait en allant aux WC

Champion national en Géorgie en 2013 et 2014, Gaioz Nigalidze a été surpris en train de tricher durant le tournoi de Dubaï. Il risque d'être exclu des tournois pendant trois ans. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme installe les jeux d'échecs lors d'un tournoi à Dresde (Allemagne), le 2 avril 2007. (MICHAEL HANSCHKE / REUTERS)

Ses allers-retours aux toilettes ont fini par devenir suspects. Un grand maître des échecs géorgien a été exclu du tournoi de Dubaï après avoir triché lors d'une épreuve. Gaioz Nigalidze, champion d'échecs national en Géorgie en 2013 et 2014, a éveillé les soupçons de son adversaire, l'Arménien Tigran Petrossian, après s'être rendu à plusieurs reprises aux toilettes, dans les moments cruciaux, y restant parfois plus de dix minutes.

L'affaire est racontée sur Dubai Chess (en anglais), le site internet de ce tournoi d'échecs. Ce samedi 11 avril, craignant que le vent ne tourne en sa défaveur, Gaioz Nigalidze profite de chaque coup pour aller aux WC. Il se rend à chaque fois dans les mêmes toilettes, même si les autres sont libres.

Un smartphone caché dans les toilettes 

Alertées par son concurrent, les autorités fouillent Nigalidze, mais ne trouvent aucun matériel suspect. Elles découvriront finalement un téléphone portable caché derrière la cuvette et recouvert de papier toilette. Un programme de jeux d'échecs en ligne est ouvert sur l'appareil, et la partie engagée avec Tigran Petrossian y est "analysée".

Ce manquement au règlement doit désormais être transmis à la fédération internationale des échecs. Selon l'arbitre international Mahdi Abdul Rahim, cité par Dubai Chess, la jurisprudence pour de tels faits est une suspension des tournois pendant trois ans. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.