Il y a 25 ans, les Tamagotchi débarquaient en France

Le petit animal virtuel a envahi la France en 1997. Certains ont d'ailleurs toujours le leur en état de marche. 

Article rédigé par
Cédric Cousseau - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
1997, la folie du Tamagothi envahit les cours de récré en France (TORU YAMANAKA / AFP)

Il y a 25 ans, de drôles de bestioles affluaient du Japon : les Tamagotchi. "Tama" pour oeuf et "gotchi" pour montre, comme pour rappeler que le but est bien d'élever un animal virtuel à temps plein. Le concept est innovant pour l’époque. Des dizaines de millions d’exemplaires se vendront à travers le monde.

Regardez : 

France Télévisions - Ina

Une source d'inspiration pour l'industrie du gaming

Le Tamagotchi sonne quand il a faim ou quand il s'ennuie. Ce qui fait que de nombreux enfants ont emmené le jouet jusqu’en cours. Mais des directeurs d'établissement ont très vite décidé de le bannir, excédés d'entendre l'objet sonner en classe. Pourtant, ne pas apporter les soins nécessaires au Tamagotchi quand il les réclame est fatal : c’est à terme, la mort assurée du petit animal.

En 2022, les Tamagotchi, c’est pas tout à fait fini. Des propriétaires toujours addicts ont toujours le leur et continuent de jouer avec. Le Tamagotchi a enfin ouvert la voie à d'autres titres à succès comme "Animal Crossing" ou "Nintendogs", un jeu de simulation consistant à adopter un chiot et à l’élever. Même principe pour le futur jeu sur mobile "Dogami", avec des chiens NFT, de la réalité augmentée et des récompenses en cryptomonnaie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux Vidéo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.