Foires et salons : en attendant la réouverture, le succès des évènements virtuels

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Foires et salons : en attendant la réouverture, le succès des évènements virtuels
France 2
Article rédigé par
P-L Monnier, G.De Florival, F.Mazoyer, T.Breton, M.Cario, P.Touileb, N.Murviedro - France 2
France Télévisions

Le secteur de l'événementiel, et notamment les organisateurs de salons, sont sous perfusion des aides de l’État. En attendant une réouverture éventuelle, certains misent sur le numérique. 

Sur les 6 000 m2 d’une salle d’exposition de Bordeaux (Gironde), plus d'exposants ni de visiteurs. Un crève-cœur pour Stéphane Kintzig, organisateur de salons. Même absence d'activité dans son entreprise : en un an, 300 évènements ont dû être annulés, et 20 salariés sur 120 ont préféré quitter la société. “Aujourd’hui on est au bord de l’asphyxie effectivement, et la bouffée d’air que l’on attend, c’est une date de réouverture”, explique-t-il.

Emergence des salons en ligne

Tout le secteur de l'événementiel vit sous perfusion des aides de l'État. En 2020, le secteur a perdu 80 % d'activité, ce qui représente 35 milliards de manque à gagner sur l’année. Les organisateurs tentent de trouver des parades. Certains passent au numérique en mettant en place des salons virtuels. Derrière ces événements en 3D, une entreprise croule sous les appels, parfois jusqu'à 80 par jour. Un organisateur a investi pour installer un plateau et une régie afin de proposer des conférences en ligne. Autre bonus : ces événements coûtent cinq fois moins cher, et se rentabilisent.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.