Florent Pagny : une carrière entre tubes et polémiques

Florent Pagny a une carrière faite de hauts et de bas. Auteur de plusieurs chansons à succès, il a plusieurs fois été dans l’œil du cyclone médiatique.

FRANCE 3

Il en faut du culot pour reprendre une telle chanson culte, "Jolie môme", transformée en hit pour discothèque. Du culot comme Florent Pagny, qui après chacune de ses polémiques reconquiert son public avec des reprises personnalisées. Pas encore chanteur, mais pas vraiment comédien non plus, au début des années 1980, Florent Pagny s’essaie au cinéma. Des petits rôles, juste avant un grand tube : "N’importe quoi". En quelques semaines, sa carrière est lancée avec cette histoire très personnelle, celle de son frère. Jeune star, Florent Pagny fréquente d’autres stars. Pagny-Paradis, la presse à scandale en fait ses gorges chaudes. Il prend sa plume pour contre-attaquer en chanson, dans "Presse qui roule".

La cible des humoristes

Boycotté par une partie de la presse qui lui tourne le dos, le chanteur devient aussi la cible des humoristes. Dans sa traversée du désert, l’artiste prend une sage décision : il n’écrira plus lui-même ses chansons. Il se refait ensuite la cerise avec une série de reprises, mais il est victime d’une nouvelle rechute. Aux prises avec le fisc, Florent Pagny décide une nouvelle fois de se faire justice lui-même en chanson, avec "Ma liberté de penser". Pour reconquérir l’opinion, il donne de nouveau dans la reprise de titres populaires, cette fois ceux de Jacques Brel.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Florent Pagny en juillet 2015.
Florent Pagny en juillet 2015. (XAVIER LEOTY / AFP)