Finistère : le sémaphore de Lervily, des ruines au gîte de luxe

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Finistère : le sémaphore de Lervily, des ruines au gîte de luxe
France 3
Article rédigé par
I. Rettig, Q. Cézard, P. Nau, E. Sabouraud - France 3
France Télévisions

Le sémaphore de Lervily dans le Finistère, tombé en ruine, a été reconverti en gîte de luxe depuis 2015. Plongée au coeur d'un endroit oublié des hommes pendant des décennies. 

Construit dans les années 1860, le sémaphore de Lervily (Finistère) occupait une place stratégique entre la pointe du Raz et la pointe de Penmarc'h. Seul à guetter les bateaux, le sémaphoriste était aux premières loges pour signaler les naufrages les jours de tempête. "En 33, il y a eu le naufrage d’un cargo danois, avec une cargaison d’oranges. A l’époque, ma maman me disait qu’elle avait une orange pour Noël, et là il y avait des oranges de partout", se souvient Marc Arzel, un habitant d’Audierne, dans le Finistère.

Des ruines devenues gîte de luxe

Détruit en 1940 par les Allemands, le sémaphore va rester en ruines pendant près de 80 ans. Mais en 2015, Jean-Yves Huitric a racheté le sémaphore pour le transformer en un gîte de luxe, pouvant accueillir jusqu’à huit personnes. Les travaux de restauration ont duré deux ans et demi. Après l'effort, le réconfort : Jean-Yves a pu accueillir ses premiers hôtes en 2019.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.