Bretagne : Josiane dit adieu au sémaphore d'Étel

Sa voix va manquer à la Bretagne. Plus de 40 ans que Josiane guide les marins qui s'apprêtent à franchir la dangereuse barre d'Étel, ce fameux banc de sable en perpétuel mouvement. À 67 ans, elle prend sa retraite. 

FRANCE 3

C’est une surprise à laquelle Josiane Péné n'était pas préparée. "Bonjour à vous tous. Merci d'être là", dit-elle avec émotion aux marins dans sa radio. Devant le sémaphore d'Étel, emmenés par le canot de sauvetage d'Émile, ils sont là les pêcheurs, les plaisanciers et les sauveteurs. Ils sont tous venus lui rendre hommage.

36 années à guider les marins

Car pendant 36 ans, Josiane leur a permis de franchir la barre d'Étel en toute sécurité été comme hiver, nuit et jour, 24 heures sur 24. Alors forcément, ils tenaient à remercier la reine de la barre. "C'est beaucoup d'émotion de les voir tous groupés, d'habitude ils sont un par un", confie émue la sémaphoriste. Josiane Péné est une figure de la Ria, appréciée de tous. Elle est arrivée ici il y a 46 ans pour suivre son mari sémaphoriste. À sa mort dix ans plus tard, c'est elle qui a pris la relève. Un poste qu'elle ne quittera plus jusqu'à ce qu'elle prenne sa retraite aujourd'hui. C'est une page qui se tourne pour Josiane qui quitte le sémaphore, mais reste à Plouhinec près de la mer.

Le JT
Les autres sujets du JT