VIDEO. Lydia Jardon : la virtuose des îles

Cap sur le festival "Musiciennes à Ouessant". Première note de piano dimanche 4 août. Lydia Jardon est la fondatrice de cet évènement qui remet, entre autres, à l'honneur des musiciennes souvent oubliées de l'histoire. Rencontre. 

Lydia Jardon est une alchimiste passionnée et fougueuse. Pianiste, la musicienne est un électron libre de la musqiue classique. "Le métier de soliste implique parfois une solitude qui est telle que je pense que je ne serais pas heureuse si je n'avais pas aujourd'hui toutes ces facettes (...) qui m'apportent des rencontres humaines fantastiques. Il n'y a que cela qui compte, l'humain et donc l'amour à recevoir, à donner aussi", confie l'artiste. 

Le credo de Lydia Jardon : sortir des oeuvres de l'oubli et faire la part belle aux femmes. La pianiste a créé le festival de musique de chambre sur l'île d'Ouessant; la bien nommée "l'île aux femmes". En plus d'une décennie, ce rendez-vous, dont la prohaine édition se tiendra du 4 au 8 août prochains, est devenu  incontournable. En 2012, Lydia Jardon a lancé un autre festival dédié aux musiciennes sur une autre île, la Guadeloupe. Dernier défi musical en date de l'artiste : elle a transcrit pour le piano L'Oiseau de feu d'Igor Stravinsky. 

 

Affiche de l\'édition 2013 du festival de musique \"Musiciennes à Ouessant\" 
Affiche de l'édition 2013 du festival de musique "Musiciennes à Ouessant"