Cet article date de plus de quatre ans.

Musique : la Route du Rock, miracle d'indépendance sans cesse renouvelé

Depuis 26 ans, la ville de Saint-Malo devient chaque été, pour un week-end prolongé, la capitale du rock indépendant. Entre jeudi et dimanche, la Route du Rock présente une affiche propre à faire saliver les amateurs.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Route du Rock avait accueilli près de 15.000 festivaliers l'année dernière. (Nicolas Joubard)

Les organisateurs avaient pensé à elle dès la fin de la dernière édition. PJ Harvey, c’est la grosse prise cette année de la Route du Rock. Si le nom de la Britannique est ronflant - elle est aussi à l'affiche de Rock en Seine le week-end suivant à Saint-Cloud -, on ne peut néanmoins parler d’une énorme tête d’affiche ; la Route du Rock préfère toujours la cohérence à l’affichage.

Cette 27e édition du festival malouin, qui rassemble chaque année une foule de fidèles autour du 15 août, fait se côtoyer vieilles gloires en forme du rock indépendant, type The Jesus and Mary Chain et Interpol, avec ce qui se fait de plus excitant actuellement, de Foxygen à Angel Olsen en passant par Alex Cameron, Andy Shauf, Thee Oh Sees et The Moonlandingz.

La qualité de l’affiche, pointue mais excitante, c’est toujours l’alpha et l’oméga pour un festival qui survit dans un contexte économique difficile. Objectif cette année : faire mieux que les 13 000 billets vendus l’année dernière.

>> La Route du Rock, du jeudi 17 au dimanche 20 août, avec PJ Harvey, Interpol, The Jesus and Mary Chain, Mac DeMarco, Angel Olsen, Soulwax, Petit Fantôme, Andy Shauf...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festivals d'été

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.