Festival d'Avignon : l'épreuve du feu des débutants

Le Festival d'Avignon, qui se poursuit jusqu'à fin juillet, est aussi la porte d'entrée dans la profession pour les élèves des écoles de théâtre. C'est le cas de ceux du Théâtre national de Strasbourg.

France 3

C'est leur toute première expérience d'acteur professionnel et ils la vivent au Festival d'Avignon. Après un concours et trois années d'études, les élèves de l'école du Théâtre national de Strasbourg (TNS) monteront dans quelques heures sur scène jouer Le radeau de la Méduse. L'école alsacienne forme aussi des techniciens, comme Marie, régisseuse : "On a fait du son, de la lumière, du plateau, de la machinerie, on a passé un CAP d'électricien".

Une carrière assurée

En coulisses, c'est le système D. Pour donner l'illusion du vent, un carton et un balai feront l'affaire. Le TNS est aussi l'école de l'excellence. À la mise en scène, Thomas Jolly, l'un des plus grands créateurs de sa génération. Derniers instants avant la première, les émotions s'entremêlent. "Anxieux, stressés, mais heureux quand même", affirment les acteurs Rémi Fortin et Emma Liégeois. L'inscription au TNS coûte 450 euros par an. Ces jeunes professionnels sont d'ores et déjà demandés par tous les grands théâtres.

Le JT
Les autres sujets du JT