Derniers préparatifs pour Rock en Seine

Plus de 60 groupes sont attendus du monde entier. France 2 a assisté aux derniers préparatifs de Rock en Seine. 

France 2

Du 28 au 30 août, le domaine de Saint-Cloud aux portes de Paris se mue en temple du rock. Son, lumière, rien n'est laissé au hasard et tout se règle dans les moindres détails. "Il y a 13 ans on avait une scène qui était celle-ci et on faisait 12 000 personnes pour la journée. On est à 120 000 avec quatre scènes", compare Francis Corbinus, régisseur du festival Rock en Seine. Quelques heures avant l'ouverture des portes, les régisseurs s'affairent toujours. La sécurité est la priorité des équipes : "La moindre tempête peut engendrer des dégâts matériels et humains importants donc on a beaucoup de sorties de secours. On a un disque qui prévient tout le monde et on fait évacuer le site en un temps record", explique le régisseur au micro de France 2.

Des loges interdites au public

Rock en Seine reçoit une soixantaine de groupes dans des loges confidentielles interdites au public et à la presse. Ici les rockstars sont dorlotées avec des demandes parfois étonnantes : "Il y a des artistes qui nous demandent des bassines parce qu'en sortant de scène à cause de l'exercice physique, pour prévenir les tendinites, ils ont besoin de plusieurs bacs. Ils trempent leurs bras dans l'eau chaude, dans l'eau froide et il faut 20 kilos de glace pour qu'ils puissent reposer leurs membres douloureux", raconte Alain Picon, responsable des loges et des navettes des artistes. Au total, un mois aura été nécessaire pour préparer les jardins aménagés par Le Nôtre.

Le JT
Les autres sujets du JT
En 2012, seuls les ours en peluches et les costumes à poils seront autorisés au domaine de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), pour le festival Rock en Seine.
En 2012, seuls les ours en peluches et les costumes à poils seront autorisés au domaine de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), pour le festival Rock en Seine. (JOHANNA LEGUERRE / AFP)