Annulation de festivals : "On nous impose des contraintes sans cadre", déplore un programmateur d'événements

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
"On nous impose des contraintes sans cadre", déplore Angelo Gopee
Article rédigé par
France Télévisions

Le directeur général de Live Nation France a regretté, dans le "14-17" de franceinfo canal 27, les annulations des festivals de musique annoncées "de plus en plus tôt". Il est notamment revenu sur le "manque de visibilité" des programmateurs compte tenu de l'évolution de la crise sanitaire.

"Devant tant d'incertitudes, et si on est un tant soit peu responsable, on ne peut pas s'engager dans quoi que ce soit", a annoncé Angelo Gopee, directeur général de l'entreprise de production de concerts Live Nation France, vendredi 2 avril dans le "14-17" de franceinfo.

Plusieurs festivals estivaux de musique, tels que le Main Square d'Arras, Art Rock de Saint-Brieuc, Lollapalooza à Paris et Beauregard à Hérouville-Saint-Clair ont renoncé à tenir une édition en 2021. En cause : la crise sanitaire et des protocoles imposés, mais aussi le retard pris dans l'organisation de concerts-tests.

"Le cadre financier n'a pas été mis en place", a ajouté Angelo Gopee, malgré des "signes d'espoirs" après des réunions tenues en février entre les organisateurs de festival et le ministère de la Culture. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.