Cet article date de plus de huit ans.

Faille "critique" de sécurité sur les derniers smartphones Samsung

Jugée grave, elle touche les appareils Android qui disposent des nouveaux processeurs du constructeur sud-coréen.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des modèles présentent les téléphones Galaxy S3 du constructeur sud-coréen Samsung, à Séoul (Corée du Sud), le 25 juin 2012. (SAMSUNG ELECTRONICS / AFP)

Sale temps pour les possesseurs des derniers smartphones du constructeur sud-coréen Samsung, les populaires Galaxy S2, S3, S3 LTE, ou encore Galaxy Note, Galaxy Note 2 et Galaxy Note 10.1. Ces appareils sont affectés par une faille de sécurité, rapportent plusieurs sites spécialisés, se fondant sur une découverte faite par le forum spécialisé XDA-Developpers. ZDnet la qualifie de "critique". Pour Clubic, elle est "importante". Alors qu'en général, les failles de sécurité proviennent des applications ou du mauvais usage des utilisateurs, le problème est dû à un composant des terminaux : le processeur de dernière génération de Samsung.

Que risquez-vous ? La faille permet à un individu de prendre le contrôle d'un de ces terminaux par l'intermédiaire d'une application dédiée. La personne malveillante peut ensuite accéder à vos données personnelles (et donc usurper votre identité), modifier le contenu, effacer la mémoire physique, placer un espion et même bloquer définitivement le téléphone. 

Que faire ? Un membre du forum XDA-Developpers a publié une application (en anglais) qui permet de combler en partie la faille. Seul inconvénient : elle empêche l'utilisation de l'appareil photo.

Alerté par les spécialistes, le constructeur sud-coréen n'a pas encore réagi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.