Faille "critique" de sécurité sur les derniers smartphones Samsung

Jugée grave, elle touche les appareils Android qui disposent des nouveaux processeurs du constructeur sud-coréen.

Des modèles présentent les téléphones Galaxy S3 du constructeur sud-coréen Samsung, à Séoul (Corée du Sud), le 25 juin 2012.
Des modèles présentent les téléphones Galaxy S3 du constructeur sud-coréen Samsung, à Séoul (Corée du Sud), le 25 juin 2012. (SAMSUNG ELECTRONICS / AFP)

Sale temps pour les possesseurs des derniers smartphones du constructeur sud-coréen Samsung, les populaires Galaxy S2, S3, S3 LTE, ou encore Galaxy Note, Galaxy Note 2 et Galaxy Note 10.1. Ces appareils sont affectés par une faille de sécurité, rapportent plusieurs sites spécialisés, se fondant sur une découverte faite par le forum spécialisé XDA-Developpers. ZDnet la qualifie de "critique". Pour Clubic, elle est "importante". Alors qu'en général, les failles de sécurité proviennent des applications ou du mauvais usage des utilisateurs, le problème est dû à un composant des terminaux : le processeur de dernière génération de Samsung.

Que risquez-vous ? La faille permet à un individu de prendre le contrôle d'un de ces terminaux par l'intermédiaire d'une application dédiée. La personne malveillante peut ensuite accéder à vos données personnelles (et donc usurper votre identité), modifier le contenu, effacer la mémoire physique, placer un espion et même bloquer définitivement le téléphone. 

Que faire ? Un membre du forum XDA-Developpers a publié une application (en anglais) qui permet de combler en partie la faille. Seul inconvénient : elle empêche l'utilisation de l'appareil photo.

Alerté par les spécialistes, le constructeur sud-coréen n'a pas encore réagi.