"Une chance inouïe de pouvoir travailler" : Marina Foïs et Benjamin Biolay en tournage à Bergerac

Rencontre à Bergerac avec Marina Foïs et Benjamin Biolay sur le tournage de "Stella est amoureuse", de Sylvie Verheyde. Les deux comédiens savourent leur bonheur de pouvoir retravailler malgré la crise sanitaire.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marina Foïs et Benjamin Biolay sur le tournage de "Stella est amoureuse". (France 3 Aquitaine / B. Lasseguette)

Ces jours-ci à Bergerac, on se croirait revenus 40 ans en arrière, et pour cause. La cité périgourdine accueille pendant quelques jours le tournage du dernier long métrage de Sylvie Verheyde, Stella est amoureuse, chronique acidulée d'une adolescente dans les années 80. En pleine crise sanitaire, ce film est une bouffée d'oxygène pour les techniciens, les figurants et bien sûr les acteurs, parmi lesquels Marina Foïs et Benjamin Biolay.

Tournage de Stella est amoureuse

Dans le centre-ville de Bergerac, pas un masque chirurgical en vue. Devant une vitrine, une Renault 12 est garée et dans le bistrot du coin, les cendriers posés sur les tables rappellent une époque révolue. Bienvenue dans le Paris des années 80. Ce décor, c'est celui choisi par Sylvie Verheyde pour tourner la suite de Stella, long métrage de 2008 qui avait valu à la réalisatrice un joli succès d'estime. Âgée de 12 ans dans le premier volet, Stella a bien grandi. Sur le point de passer son bac, elle est amoureuse. Ses états d'âme et son quotidien dans le bar de ses parents, sont au centre de ce nouveau film dont le tournage a été repoussé de plusieurs semaines en raison de la crise sanitaire.

L'heureux papa de la jeune fille - à l'écran bien sûr - c'est Benjamin Biolay. Heureux c'est le moins que l'on puisse dire. En ces temps troublés, le comédien savoure son plaisir de retrouver le chemin des plateaux : "On a une chance inouïe d'être dans le milieu du cinéma, de pouvoir travailler". À ses côtés, Marina Foïs acquiesce. Malgré le protocole sanitaire, très strict sur le tournage, la comédienne mesure sa chance : "On doit se sentir trés privilégiés parce qu'on peut encore s'échapper dans la fiction et moi, quand je pars tourner, c'est à ça que ça me sert".

Un plaisir qui va se prolonger encore quelques jours. Après Bergerac, c'est à Périgueux que l'équipe de Stella va aller tourner. Pour découvrir le résultat, il faudra attendre un peu : la date de sortie du film n'a pour l'instant pas été communiquée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.