"Normandie impressionniste" en suspens, "Jazz sous les Pommiers" annulé, "Beauregard" optimiste : ces festivals normands face au Covid-19

Jazz, rock, classique et... peinture, la Normandie est une terre riche de festivals. Le covid-19 change la donne en ce début de printemps 2020.

Le festival Beauregard 2019
Le festival Beauregard 2019 (France3 Normandie)

Pour cause de covid-19, beaucoup de festivals ont dû renoncer à leur édition 2020. En Normandie, c'est le cas notamment de Jazz sous les Pommiers mais d'autres rendez-vous estivaux sont déplacés, espèrent se maintenir ou attendent de voir comment les choses vont évoluer. 

D'abord l'événement Normandie impressionniste qui devait s'envoler ce week-end est en suspens. Son ouverture est reportée. Quatre grandes expositions sont programmées jusqu'en septembre. La 39e édition de Jazz sous les Pommiers qui devait débuter le 15 mai est annulée. Denis Lebas, son directeur fixe rendez-vous aux amateurs du 18 au 20 septembre pour un week-end jazz.

L'optimisme reste de mise pour de nombreux organisateurs

Les Papillons de nuit qui devaient se poser les 29, 30 et 31 Mai à Saint-Laurent-de-Cuves dans la Manche pour fêter leur 20 ans, s'y poseront plutôt le dernier week-end d'août avec, à 80%, la même affiche que celle prévue en mai. Malgré le contexte, les organisatuers de Rock in Evreux ont décidé "de tout mettre en oeuvre pour que le festival se tienne comme promis les 26, 27 et 28 juin à l'hippodrome de Navarre". Louis Bertignac et Roméo Elvis seront là.

Paul Langeois le directeur du festival Beauregard qui doit accueillir du 2 au 5 juillet Nekfeu, Catherine Ringer et Philippe Katerine ou encore PNL, se veut optimiste et attendra le feu vert pour faire vivre cette édition 2020.

Archéo Jazz n'a pas encore ouvert sa billetterie. Le festival doit accueillir du 24 au 27 juin Alpha Blondy, Ayo, Kyle Eastwood et Peter Cincotti.