Des publicités dans certains théâtres privés dès septembre

Dix-sept théâtres privés vont bientôt proposer des spots publicitaires avant le lever de rideau. Diffusés sur des écrans placés sur scènes, ils n'excéderont pas quatre minutes selon la régie publicitaire à l'origine du projet, ODW Régie.

Une théâtre vide à East Brunswick (New-Jersey), le 01 décembre 2007.
Une théâtre vide à East Brunswick (New-Jersey), le 01 décembre 2007. (LEONARD MC LANE / DIGITAL VISION)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La publicité entre en scène. Dès septembre 2017 des spots publicitaires seront diffusés dans 17 théâtres privés, soit 34 salles, à Paris, Marseille, Avignon, La Rochelle et Rouen. Selon Télérama, qui rapporte l'information, le public visé représente un potentiel d'un peu plus de deux millions de spectateurs par an.

Quatre publicités et deux bandes-annonces, au maximum, seront diffusées avant le spectacle pour une durée qui ne dépassera pas quatre minutes. Pour l'instant, aucun nom d'annonceur n'a été communiqué mais ODW Régie, qui chapeaute ce dispositif, a annoncé qu'il s'agirait de marques de voitures, de banques et peut-être aussi des musées. 

Un vidéoprojecteur et un écran qui descendra sur scène

Télérama explique que les spots seront diffusés par un rétroprojecteur. "L'écran sera réalisé sur mesure, et placé devant le rideau, explique Andréas Georgiou, le président de l'agence ODW Régie à Télérama, selon la configuration de la scène, il montera ou descendra. Les fichiers auront été envoyés à distance et en avance, et le régisseur n'aura qu'à appuyer sur un bouton pour lancer la projection."

Les 17 premiers partenaires sont surtout des petits théâtres de boulevard ou des salles programmant comédies et stand-up. Parmi eux, les théâtres parisiens du Gymnase ou de l'Appolo mais aussi le Palace à Avignon.

"C'est une initiative nouvelle et moderne qu'il faut savoir accepter, d'autant qu'elle nous permettra de générer de petits revenus", s'enthousiame Karine Marchi, la directrice des Feux de la Rampe, un théâtre partenaire, interrogée par Télérama.  

Une initiative qui a déjà vu le jour dans les années 1970

L'investissement de base, écran et vidéoprojecteur, est pris en charge par ODW Régie et les revenus seront redistribués en fonction de la fréquentation moyenne des théâtres, calculée sur les deux ou trois précédentes années.

Dans les années 1970, la publicité était déjà diffusée au théâtre, sur des panneaux de bois ou des films en 35 millimètres. Impopulaire, cette initiative n'avait duré que quelques années. Ce qui n'effraie pas la régie publicitaire ODW qui est déjà en négociations avec une vingtaine d'autres établissements privés, à Paris et en régions, qui devraient rejoindre le réseau en janvier 2018.