Cet article date de plus de neuf ans.

H&M troque les mannequins contre des silhouettes virtuelles

La marque suédoise dessine les corps de ses mannequins par ordinateur puis y colle des visages de tops sur son site. La supercherie a été dévoilée par le quotidien suédois "Aftonbladet".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran du site internet d'H&M. (FTVi)

Après le recours à Photoshop, des silhouettes virtuelles ? Les top models ne trouvent visiblement plus grâce aux yeux d'H&M. Pour sa campagne de Noël sur la lingerie diffusée sur son site internet, la marque de prêt-à-porter suédoise a préfèré coller leurs visages sur des corps dessinés par ordinateur. 

La supercherie, dévoilée par le tabloïd suédois Aftonbladet et relayée par le site américain Jezebel, a été reconnue par H&M. Et le site américain d'ironiser : "Dans le futur, même les visages des mannequins ne seront pas suffisamment parfaits pour la mode en ligne et nous acheterons tous nos vêtements d'après des cyborgs."

Accusé de sexisme

H&M a précisé à Aftonbladet que les top models étaient au courant de l'utilisation qui serait faite de leur visage. Et face aux accusations de sexisme, l'entreprise souligne que la pratique est la même pour les collections hommes comme femmes, son seul objectif étant de mettre en avant le (sous-)vêtement.

Mais la marque s'est également attirée les foudres des associations de lutte contre l'anorexie. Selon Lena Adelsohn Liljeroth, actuelle ministre de la Culture suédoise et ancienne militante, "l'industrie de la mode est responsable des idéaux qu'elle choisit de créer et de renforcer"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.