Cet article date de plus de cinq ans.

Dans les secrets du "Cri" de Munch

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Dans les secrets du cri de Munch
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La peinture la plus célèbre du peintre norvégien fascine toujours 119 ans après sa réalisation. France 2 s'intéresse aux raisons de la postérité de cette œuvre.

Énigmatique et effrayant, Le Cri d'Edvard Munch a battu des records lors de ventes aux enchères. Quels sont les secrets de cette œuvre inquiétante? Au centre du tableau, un personnage étrange se tient le visage, les traits de peinture ondulants font penser à un fantôme. Le visage peint par Munch ressemble à une tête de mort. "C'est à la fois coloré donc attirant et à la fois très angoissant", analyse la critique d'art Justine Benhamou-Huet.

Un tableau universel

Edvard Munch a 30 ans lorsqu'il se fait connaître en trouvant l'inspiration dans des paysages de fjord. L'artiste tourmenté va réaliser quatre versions du même tableau fortement marquées par un soleil couchant, un ciel rouge sang qu'il a retranscrit. Au fond de l’œuvre, deux hommes bloquent le passage et le personnage est coincé par la balustrade. Que regarde-t-il de si terrifiant? Chacun peut y mettre ses propres craintes, ce qui rend le tableau universel. En 2012, une version a été vendue 91 millions d'euros, un record à l'époque. Une autre a été volée en 2004 en plein jour à Oslo avant d'être retrouvée. Rarement un tableau aura autant déchaîné les passions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.