Que manger quand il fait trop chaud?

Plutôt salé, sucré, chaud, froid, viande, poisson ? Franceinfo fait le tour des aliments à privilégier pour bien vivre malgré la chaleur.

Une lionne mange un gnou dans la réserve nationale du Masai Mara (Kenya), en 2008.
Une lionne mange un gnou dans la réserve nationale du Masai Mara (Kenya), en 2008. (FRANCK FOUQUET / BIOSPHOTO / AFP)

Que l'on soit en vacances à la plage, coincé en ville ou bien planqué à la campagne, la chaleur ne nous épargne pas. Soixante-six départements sont placés en vigilance orange, mardi 20 juin. Or les températures élevées influent sur notre organisme. On transpire, on se déshydrate et on se fatigue vite. Comment adapter son régime pour ne pas trop souffrir de la chaleur ? Voici nos conseils. 

Choisir des produits gorgés d'eau

En cas de forte chaleur, il est conseillé de boire au moins 1,5 litre d'eau par jour, soit l'équivalent de huit verres à moutarde. Mais boire trop d'eau n'est pas la seule solution pour s'hydrater, puisque le liquide a tendance à s'évacuer sans être absorbé par le corps. La petite astuce, c'est d'aller chercher l'eau ailleurs. Dans les fruits et les légumes gorgés d'eau, crus ou cuits. Les stars en la matière restent les "fruits à jus", à savoir le melon, le pamplemousse et la pastèque, très hydratants et agréables à déguster au sortir du frigo. Au rayon légumes, préférez les concombres, la salade, les tomates et les courgettes.

Un homme présente une pastèque carrée provenant du Japon dans un supermarché de Moscou (Russie), le 19 juillet 2013.
Un homme présente une pastèque carrée provenant du Japon dans un supermarché de Moscou (Russie), le 19 juillet 2013. (SERGEY MAMONTOV / RIA NOVOSTI)

Sachez également que manger un yaourt nature équivaut à boire un petit verre d'eau, puisque ce produit en est constitué à 90%. Ne vous en privez pas ! Et pour changer des salades composées, on peut s'amuser à cuisiner des soupes froides. Gazpacho, potage de concombre, velouté de petits pois à la menthe… Les idées ne manquent pas. 

• Notre coup de cœur : un velouté or, à base de tomates, poivrons, bouillon de volaille et safran.

Eviter les féculents et les aliments gras

Les aliments trop lourds à digérer nous privent d'énergie, c'est pourquoi il vaut mieux manger léger quand il fait chaud. Pas question pour autant de ne manger qu'une tranche de melon en entrée, en plat principal et en dessert : le corps a besoin de diversité pour combler ses besoins en protéines, vitamines, fibres, etc.

Il est donc conseillé de lever le pied sur les féculents (pommes de terre, pâtes, pain), les fritures et les viandes grasses. Pour le barbecue, mieux vaut se tourner vers des viandes blanches, comme le poulet, le veau ou le porc, et le poisson. Les œufs constituent un mets riche en protéines que vous pouvez aussi savourer en période de canicule.

Notre coup de cœur : des brochettes de lotte et saint-jacques en tandoori.

L\'été, faites comme ce martin-pêcheur, consommez des produits de la pêche !
L'été, faites comme ce martin-pêcheur, consommez des produits de la pêche ! (FRÉDÉRIC DESMETTE / BIOSPHOTO / AFP)

Saler les aliments, manger tiède

Avec les fortes chaleurs, notre corps transpire et perd donc plus de sel qu'à l'accoutumée. Pour y remédier, n'allez pas jusqu'à lécher une pierre à sel, comme les chevaux ; cela vous dégoûtera et ce n'est pas bon pour la pression artérielle. Salez vos aliments un peu plus que d'habitude et n'hésitez pas à manger des tartes salées en entrée. Et comme la nature est bien faite, manger du sel donne soif, et vous incitera à boire davantage.

Montagnes de sel aux salines de Llevant (Majorque, Espagne).
Montagnes de sel aux salines de Llevant (Majorque, Espagne). (HANS-PETER MERTEN / THE IMAGE BANK / GETTY IMAGES)

Pour une digestion plus confortable, privilégiez les petites portions et la nourriture fraîche ou tiède. Attention, les produits trop froids, comme la bouteille d'eau qu'on laisse dormir quelques heures au congélateur, risquent de provoquer ballonnements et crampes d'estomac. Consommées en petite quantité, les glaces restent un moyen efficace – et délicieux – de s'hydrater, sorbets en tête !

Notre coup de cœur : une tarte à la feta et aux herbes parfumées.

Boire, mais pas n'importe quoi

Enfin, que boire pendant les repas ? Passer ses journées à siroter de l'eau n'a rien de très enthousiasmant. Pour changer, n'hésitez pas à glisser une tranche de citron dans le verre ou à passer directement à la limonade. L'acidité stimule en effet la production de salive dans notre bouche, ce qui en fait l'une des boissons les plus désaltérantes. Au rayon café ou thé, deux écuries s'affrontent. Certains affirment que ces boissons sont diurétiques et déshydratent, d'autres qu'elles sont inoffensives si consommées avec modération. Restez sage, mais ne vous privez pas.

Et l'alcool, dans tout ça ? Les médecins sont clairs à ce sujet : c'est l'ennemi de celui qui souhaite vivre sa canicule en toute sérénité. L'alcool (bière comprise) déshydrate tout en donnant l'impression de rafraîchir, à l'instar des sodas. En juillet 2013, une femme est morte à Périgueux (Dordogne) car elle n'avait bu que de l'alcool et pas d'eau, raconte Sud-Ouest. Si l'apéro vous fait les yeux doux, alternez entre de petites doses de rosé et de grands verres d'eau.

Notre coup de cœur : de l'eau fraîche citronnée à la menthe.

En cas de chaleur, la limonade est un moyen de se rafraîchir très efficace.
En cas de chaleur, la limonade est un moyen de se rafraîchir très efficace. (AFP)