VIDEO. Les "lunchbox" et le "snacking", nouveaux déjeuners à la mode des Français

Les chiffres le confirment, la restauration rapide a le vent en poupe en France. Mieux, qualité et diversité sont aussi présentes.

ANNE-CLAIRE LE SANN et MARC SAVINEAU - FRANCE 3

Salé aux lentilles, filet de bar à la sauce à l'estragon, gratin de pâtes au foie gras, etc. : il y a le choix chez Merci Jérôme, un lieu couru à Paris pour ses déjeuners sur le pouce à la Française. Il s'agit d'un bistrot, mais d'"une version à emporter moderne", nous dit l'un des concepteurs du restaurant. Les chiffres le confirment : la restauration rapide a le vent en poupe dans l'Hexagone.

La restauration rapide a enregistré en 2013 un chiffre d'affaires en hausse de 1,78%. Elle continue sa montée en gamme et se professionnalise en multipliant différents concepts, selon le cabinet spécialisé Gira Conseil. D'autant que plus de la moitié des repas sont consommés en hors domicile en France. Il faut compter en moyenne de 6,34 euros par repas. C'est un peu moins que les 6,39 euros moyens de 2012.

Un magasin de restauration rapide propose des sandwichs a un euro dans le IXe arrondissement de Paris, mars 2009
Un magasin de restauration rapide propose des sandwichs a un euro dans le IXe arrondissement de Paris, mars 2009 (CAPMAN / SIPA)