VIDEO. La fève, star des galettes, toujours très prisée

Que serait une galette sans sa fève ? Les Français apprécient toujours ce précieux cadeau dans leur gâteau de l'Epiphanie. France 2 s'est intéressé à l'histoire de la fève.

France 2

En ce début d’année, les galettes des Rois sont largement dégustées par les Français. Et beaucoup espèrent trouver la fameuse fève dans leur part.

La tradition remonte au Saturnal, une fête romaine durant laquelle on élisait un roi à table. De simple légume, la fève est devenue un morceau de céramique dans nos gâteaux, au XIXe siècle.

La fève est très prisée par certains collectionneurs

Dans un atelier de pâtisserie, la pose de la fève intervient une fois la pâte étalée et avant qu'on ajoute la crème d'amandes. 

À France 2, l'aide-pâtissière Sylvie Charteux confie la placer plutôt au bord "pour éviter de tomber dessus" au moment de la couper.

La majorité des fèves viennent du Vietnam, pris bas obligent. En France, il reste tout de même quelques faïenciers, comme en Bourgogne où officie Alexandre Colas. Lui vend ses fèves en argile faites à la main un euro pièce. On est loin du prix d'un centime pièce pour les fèves vietnamiennes.

Bernard Joly possède sans doute quelques-unes de ces fèves parmi les 1 200 qu'il possède. Ce fabophile collectionne les fèves depuis 40 ans. Et il prospecte toujours, bien qu'il ait déjà des pièces d'exception dans son impressionnante collection.

Le JT
Les autres sujets du JT
La tradition veut que l\'on partage la galette pour l\'Epiphanie, qui célèbre l\'arrivée des Rois Mages auprès de Jésus.
La tradition veut que l'on partage la galette pour l'Epiphanie, qui célèbre l'arrivée des Rois Mages auprès de Jésus. (GETTY IMAGES / PHOTONONSTOP RM)