Pour se démarquer, des chocolatiers travaillent avec des designers

Certains chocolatiers n'hésitent plus à faire appel à des forces extérieures pour réaliser des pièces d'exception.

FRANCE 3

Le chocolat a le vent en poupe pendant le week-end de Pâques. À cette période, petits et grands se partagent les oeufs chocolatés, cachés dans les jardins et les parcs.
Le week-end pascal est donc un enjeu primordial pour les chocolatiers, juste après les fêtes de Noël. Il représente 20% du chiffre d'affaires de ces artisans.

Une manière de ne pas copier

Alors pour séduire les clients, ces professionnels n'hésitent pas à rivaliser d'originalité. Certains font même appel à des designers. "Ça fait plus de 35 ans que je suis chocolatier et à un moment donné vous ne pouvez pas puiser, puiser, puiser. Si vous ne voulez pas copier, il y a un moment où vous faites appel à des forces extérieures", avoue Pierre Marcolini, au micro de France 2.

Une aubaine pour Charles Kaisin, designer : "J'aime beaucoup travailler avec différents matériaux et c'est un matériau parmi d'autres, qui est en effet comestible", note l'expert.
Mais ces pièces d'exception ont un coût. Elles peuvent atteindre plus de 150 euros le kilo.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un gâteau avec du chocolat noir et du chocolat blanc pour le Nouvel An chinois à Pékin (Chine), le 16 janvier 2014. 
Un gâteau avec du chocolat noir et du chocolat blanc pour le Nouvel An chinois à Pékin (Chine), le 16 janvier 2014.  (KIM KYUNG HOON / REUTERS )