Le fromage est aussi addictif que la drogue, selon une étude

Selon une étude de l'université du Michigan, une protéine appélée la caséine présente dans les produits laitiers provoque un effet addictif comparable à celui des opiacés.

Selon l\'étude, le fromage, via une protéine appelée caséine, a un effet comparable à celui des opiacés.
Selon l'étude, le fromage, via une protéine appelée caséine, a un effet comparable à celui des opiacés. (JAUBERT / ONLY FRANCE / AFP)

Les amateurs de fromage ne seront pas surpris. Selon une étude (en anglais) de l'université du Michigan (Etats-Unis), repérée par Slate.fr, l'addiction au fromage est comparable à celle des drogues, du tabac et de l'alcool. Elle est seulement moins nocive, même si elle n'est pas sans conséquence pour notre système cardio-vasculaire.

Cette étude, réalisée à partir des comportements alimentaires de 500 étudiants, démontre que certains aliments sont addictifs. C'est le cas du fromage, qui contient une protéine : la caséine. Cette molécule est présente dans tous les produits laitiers, mais le fromage en contient une quantité importante.

Selon l'étude, cette protéine, via un composant chimique appelé casomorphine, a un effet comparable à celui des opiacés. On ignore cependant si une quantité importante de ce composant chimique traverse la paroi intestinale pendant la digestion pour se répandre dans le système sanguin et atteindre le cerveau. Malgré son potentiel, il n'est donc pas certain que le fromage vous monte à la tête.