Vidéo Les herbes de Provence vendues en France sont majoritairement cultivées à l'étranger

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Herbes de Provence : une provenance incertaine
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Sinz, V.Gaglione, M.Niewengloski, A.Delabre, O.Sauvayre - France 2
France Télévisions

Seulement 5% sont protégées par un label rouge. L'appellation n'est pas protégée. 

Les herbes de Provence vendues sur les marchés proviennent-elles vraiment de Provence ? Sur le sachet, le plus souvent, rien ne garantit l'origine du produit. "Les mélanges d'herbes de Provence que l'on trouve en France sont souvent constitués au moins pour partie d'herbes qui viennent, pour le thym, de Pologne, pour l'origan, du Maroc, ou d'autres origines diverses" explique Benjamine Vandeputte, présidente de l'association interprofessionnelle des herbes de Provence. 

Une appellation non protégée

Selon un fournisseur de sachets vendus sur les marchés qui mentionnent "herbes de Provence", les plantes qui constituent son mélange proviennent du bassin méditerranéen, d'Algérie, de Tunisie, ou de Turquie. "Les herbes de Provence en Provence, il y en a des quantités microscopiques qui ne correspondent pas du tout à nos besoins, et le prix est multiplié par sept ou huit", lance l'homme à France 2. Ces herbes étrangères sont vendues au même prix et sous la même appellation que les herbes de Provence cultivées localement : le terme en lui-même n'est pas protégé. Un label rouge garantit la provenance locale des herbes de qualité. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cuisine et Gastronomie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.