Gastronomie : la "Brasserie André", une institution lilloise qui fête ses 100 ans

Publié
Durée de la vidéo : 5 min
Fondée il y a 100 ans rue de Béthune à Lille, dans le Nord, la "Brasserie André" est une institution de la ville. On y sert notamment le welsh, un plat typique de la région. Depuis 1924, rien n'y a vraiment changé.
Gastronomie : la "Brasserie André", une institution lilloise qui fête ses 100 ans Fondée il y a 100 ans rue de Béthune à Lille, dans le Nord, la "Brasserie André" est une institution de la ville. On y sert notamment le welsh, un plat typique de la région. Depuis 1924, rien n'y a vraiment changé. (France 2)
Article rédigé par France 2 - G. de Florival, E. Delevoye, D. Chevalier, M. Le Rue
France Télévisions
France 2
Fondée il y a 100 ans rue de Béthune à Lille, dans le Nord, la "Brasserie André" est une institution de la ville. On y sert notamment le welsh, un plat typique de la région. Depuis 1924, rien n'y a vraiment changé.

Entre les chaînes de restaurants et les boutiques de vêtements, dans la rue la plus commerçante de Lille (Nord), la "Brasserie André" est une boussole. Cette institution lilloise souffle ses 100 bougies en 2024. Un repère de connaisseurs, et un passage obligé pour les visiteurs. L'endroit est discret, étroit. Il faut parfois jouer des coudes et se faufiler, car depuis 1924, rien n'a vraiment changé ici. Franck Dinielle est le doyen des lieux. Le barman travaille ici depuis 45 ans.

Une brasserie qui a traversé les époques

Parmi les plats emblématiques de la maison, il y a du poisson, des fruits de mer, et surtout le welsh, un plat typique du nord de la France avec son cheddar. Mais que serait le welsh sans ses frites maison ? Ici, 17 tonnes de pommes de terre sont plongées dans l'huile chaque année. De grosses quantités, car il faut servir une centaine de clients tous les midis. Fondée rue de Béthune à Lille il y a tout juste 100 ans, la brasserie a traversé les époques. D'abord café-restaurant, on y vient en tramway jusqu'en 1966. Puis l'artère devient très commerçante, mais la brasserie demeure immuable. Antoine Proye, son propriétaire actuel, n'a rien changé du décor.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.