Dimanche en politique, France 3

Gastronomie : l'art du croissant parfait

La réussite d'un croissant est un travail très complexe auquel s’attellent de jeunes boulangers participants du concours du meilleur croissant au beurre d'Isigny.

France 3

Croustillant à l'extérieur, fondant à l'intérieur, telles sont les qualités d'un croissant réussi. Les jurys évaluent apparence et saveur pour désigner la meilleure viennoiserie. Les boulangers n'ont qu'entre 16 et 20 ans. Ils participent à leur toute première compétition, la sélection régionale du concours du meilleur croissant au beurre d'Isigny, un produit normand. "Le plus compliqué c'est le feuilletage, d'abord faut faire les tours et après c'est l'abaissage de la pâte", explique Blanche Barraud, étudiante au lycée hôtelier de Blois (Loir-et-Cher).

Symbole de la gastronomie française

Les candidats ont deux heures pour pétrir, couper la pâte et former des viennoiseries avant la fermentation. Le croissant est un symbole de la gastronomie française. Les deux candidats qui auront produit les plus beaux et savoureux croissants obtiendront leur ticket pour la finale nationale en Normandie.

Des croissants à l\'Institut national de la boulangerie-pâtisserie, à Rouen.
Des croissants à l'Institut national de la boulangerie-pâtisserie, à Rouen. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)