Cet article date de plus de dix ans.

Côte d'Ivoire: le corps du journaliste Guy-André Kieffer aurait été retrouvé

Un squelette a été découvert dans l'ouest de la Côte d'Ivoire. Il pourrait s'agir du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer. Il avait disparu le 16 avril 2004 à Abidjan.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Gbekide Barnus Maxppp)

"Un squelette a été découvert dans la région d'Issia (ouest), en présence du juge français Patrick Ramaël. Les éléments d'enquête donnent à penser qu'il pourrait s'agir du corps de Guy-André Kieffer ", a précisé une source proche du dossier.
"Des prélèvements ont été effectués en vue d'analyses ADN ".
"Un certain nombre d'éléments laissent penser que cela pourrait être le corps de Kieffer mais il faudra attendre les résultats de tests ADN ", qui vont être faits "le plus rapidement possible ", a déclaré de son côté Maîtree Alexis Gublin, avocat de Bernard Kieffer, frère de Guy-André.

Journaliste économique, à Libération, La Tribune et au Monde, Guy-André Kieffer avait disparu le 16 avril 2004 sur un parking de la capitale économique ivoirienne Abidjan alors qu'il enquêtait sur des malversations, notamment dans la filière cacao, dont le pays est le premier producteur mondial.
L'enquête menée en France s'est orientée vers des cercles proches du pouvoir de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, arrêté le 11 avril 2011 après une crise postélectorale de quatre mois, qui a fait quelque 3.000 morts.
Le juge Ramaël est arrivé le 2 janvier à Abidjan pour une nouvelle mission dans le cadre de cette enquête.

Au moment de sa disparition, le journaliste travaille pour La Lettre du Continent consacrée à l'Afrique. Il rédige des articles gênants et subit des pressions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.