Un nouveau film et dix séries "Star Wars" annoncés : les projets galactiques de Disney pour le cinéma et le streaming

Le géant américain a annoncé cette nuit une (très) longue liste de nouvelles aventures pour la saga de Lucasfilm, avec une dizaine de séries dérivées et un long-métrage prévu pour fin 2023.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min.
Hayden Christensen, qui jouait Anakin Skywalker dans la prélogie Star Wars, reprendra le rôle de celui qui est devenu Dark Vador dans la série "Obi-Wan Kenobi", au côté d'Ewan McGregor. (Lucasflim)

Disney passe en vitesse lumière ! Depuis le rachat de Lucasfilm, le géant américain a déjà sorti une trilogie, deux spin-off et une série, ce qui lui a permis de rentabiliser en quelques années les 4 milliards de dollars investis en décembre 2012. Mais ce n'était que le tout début des ambitions de la firme aux grandes oreilles pour sa licence galactique. Cette nuit, lors du Disney Investor Day (une présentation virtuelle destinée aux investisseurs du groupe Disney), ce ne sont pas moins de 10 séries dérivées qui ont été dévoilées, ainsi qu'un long-métrage pour fin 2023. On vous résume ces annonces vertigineuses.

Rogue Squadron, un nouveau film pour 2023

C'est la réalisatrice Patty Jenkins (Wonder Woman 1984), qui sera aux manettes de ce projet : Rogue Squadron, prochain long-métrage Star Wars, a été annoncé pour fin 2023 au cinéma. Cette histoire se déroulera "dans le futur de la galaxie" et suivra "une nouvelle génération de pilotes spatiaux, qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies", a dévoilé Kathleen Kennedy, la présidente de Lucasfilm, l'ex-société de George Lucas à l'origine de la légendaire saga lancée en 1977. Patty Jenkins, dont le Wonder Woman 1984 devait sortir d'ici la fin du mois (avant l'annonce du report de la réouverture des cinémas), sera la première femme à réaliser un long-métrage de la franchise Star Wars. Le film "sortira en salle pour Noël 2023", a précisé Kathleen Kennedy. 

Une saison 3 du "Mandalorian" et deux spin-off, dont "Ahsoka"

Rosario Dawson, le nouveau visage live action d'Ahsoka Tano, aura droit à sa propre série après une première apparition dans le chapitre 13 de "The Mandalorian". (LUCASFILM)

Le succès de la première série live action Star Wars The Mandalorian (dont la saison 2 est en cours de diffusion sur Disney+) encourage Disney à accélérer dans la production de spin-off. C'est le moins qu'on puisse dire, puisque ce sont dix séries estampillées Star Wars qui ont été annoncées cette nuit. En plus d'une saison 3 des aventures de Mando et de l'Enfant, deux séries directement dérivées de The Mandalorian verront le jourdont Ahsoka. C'est Rosario Dawson qui incarnera la très populaire Jedi Ahsoka Tano. L'actrice américaine vient de faire son apparition dans la saison 2 de The Mandalorian (chapitre 13), offrant ainsi pour la première fois un visage live action à ce personnage particulièrement apprécié des fans. L'apprentie d'Anakin Skywalker, qui se bat avec deux sabres laser, mènera donc ses propres aventures sur Disney+, la plateforme de streaming du groupe. L'autre série développée par Jon Favreau et Dave Filoni, les créateurs de The Mandalorian sera Rangers of the New Republic et se déroulera elle aussi durant la même période. 

Hayden Christensen de retour en Dark Vador dans "Obi-Wan Kenobi"

C'était attendu, mais la confirmation a évidemment fait bondir de joie les fans : l'acteur Hayden Christensen, qui incarnait Anakin Skywalker dans la prélogie Star Wars, retrouvera son rôle, plus de 15 ans après La Revanche des Sith. Après un combat épique, il sombrait du côté obscur de la Force et devenait Dark Vador, l'un des méchants les plus emblématiques de l'histoire du cinéma. Il retrouvera Ewan McGregor qui campera Obi-Wan dans cette série pour Disney+. L'action se déroulera après la défaite d'Anakin contre son ancien maître sur Mustafar et promet de faire le lien entre les épisodes 3 et 4 de la saga. La production doit débuter en mars prochain.

Dans la même époque post-République, une nouvelle série d'animation The Bad Batch est en préparation. Elle s'inscrira dans les pas de la série The Clone Wars, qui vient de s'achever après sept saisons disponibles sur Disney+. Une autre série centrée sur le célèbre Lando Calrissian - acolyte d'Han Solo déjà revu dans le spin-off Solo - est également en cours de développement. Lando, qui développera les aventures du personnage joueur et beau parleur rendu célèbre par la première trilogie grâce au charmeur Billy Dee Williams, sera piloté par Justin Simien, créateur de la série Dear White People

Des séries "Andor", "The Acolyte" et un "bouquet final époustouflant"

Quant à la série dérivée déjà prévue liée au spin-off Rogue One, elle s'intitulera Andor et suivra les aventures du capitaine Cassian Andor, héros du film du 2016 qui dévoilait comment les rebelles avaient réussi à récupérer les plans de la fameuse Étoile de la mort. L'acteur Diego Luna retrouve son rôle et sera accompagné de Stellan Skarsgard et Fiona Shaw dans ce thriller d'espionnage écrit par Tony Gilroy (la saga Jason Bourne). La production vient juste de commencer à Londres, a annoncé Disney. La liste se poursuit notamment avec une enquête spatiale intitulée The Acolyte, qui sera réalisée par la co-créatrice de Russian Doll, Leslye Headland, et se déroulera "durant les derniers jours de la République". Ces séries interconnectées, ainsi que de futures histoires, vont enflammer de nouveaux publics et ravir les plus passionnés de nos fans", a assuré Kathleen Kennedy, indiquant que toutes ces intrigues se rejoindraient pour un bouquet final "époustouflant".

Dix séries Marvel et 15 séries Disney et Pixar, et autant de longs-métrages

Mais la folie des grandeurs de l'empire Disney ne s'arrête pas là. Kareem Daniel, responsable de la distribution pour Disney, a déclaré que le géant du divertissement a programmé, en plus des dix séries Star Wars, dix séries se déroulant dans l'univers des super-héros Marvel (parmi lesquelles Wanda Vision, Falcon et le Soldat de l'Hiver, Loki, Ms. Marvel...), sans compter 15 séries Disney ou Pixar (dont Vaiana, Tiana, l'héroïne de La Princesse et la Grenouille, Zootopie, Baymax, l'attaquant cyborg des Nouveaux Héros ou encore Flash McQueen, star de Cars) et autant de longs-métrages (dont un préquel du film live Le Roi Lion sorti en 2019, un live-action Pinocchio ou encore un film d'animation Toy Story sur la jeunesse de Buzz l'Éclair), "dans les quelques années à venir"

Les ambitions folles de Disney+, à la conquête de Netflix 

Renforcée par la crise sanitaire actuelle, la stratégie ultra-offensive de Disney autour de son service de streaming Disney+ se confirme nettement : la plateforme a annoncé avoir engrangé plus de 86,8 millions d'abonnés depuis sa création il y a un an, dépassant "les attentes les plus folles", selon les mots du directeur général de Walt Disney Company, Bob Chapek. Le géant du divertissement a annoncé avoir mis la priorité sur les exclusivités, les productions originales et les ventes groupées pour bâtir ses offres "directes aux consommateurs" qui comptent Disney+, ESPN, Hulu et Star, ont déclaré les dirigeants du groupe lors d'une conférence avec les investisseurs. "Nous savions que ce service unique en son genre avec du contenu que seul Disney peut créer résonnerait avec les consommateurs et se démarquerait sur le marché, a déclaré Bob Chapek. Ce succès a renforcé notre confiance dans notre poursuite d'un modèle commercial orienté directement vers le consommateur", a-t-il ajouté. Disney+ est en concurrence avec les titans de la télévision en streaming comme Netflix et Amazon Prime sur le marché très fourni du divertissement en ligne, et affiche fièrement ses ambitions en se donnant les moyens de rivaliser, grâce à ses toutes-puissantes licences.

Disney+ s'étoffe avec le catalogue "Star" et augmente le prix de son abonnement

Lors de sa journée des investisseurs, Disney a également acté l’ajout d’un tout nouvel univers : Star. Ce catalogue contiendra les productions des studios Fox (également rachetés par Disney), mais aussi des contenus de chaînes comme ABC, à qui l’on doit des séries comme Atlanta, X-Files, Homeland, Prison Break, Desperate Housewives, ou encore Buffy contre les vampires). Une offre qui vise à séduire un public plus adulte, pas forcément emballé par les actuelles licences de la plateforme de streaming. A noter que toutes ses nouveautés annoncées auront évidemment un prix pour les clients de Disney+ : la firme a annoncé une augmentation du prix de l’abonnement, partout dans le monde. Le nouveau tarif sera de 8,99 euros par mois et sera effectif à partir du 23 février 2021 en France. Si vous êtes déjà abonné à Disney+, l’ancien tarif de 6,99 euros sera valable pendant 6 mois de plus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.